Actualités | Blender impression 3D

Blender impression 3D


Blender impression 3D

01_impression3D
Blender impression 3D pourrait devenir générique comme il existe déjà Blender modeling, Blender animation, Blender texturing, blender compositing, etc… Car Blender prépare au mieux votre objet en vue d’une impression 3D réussie. De nombreux outils, fonctions et opérateurs sont à notre disposition dans le logiciel Blender pour calibrer, nettoyer, étayer, optimiser, découper notre objet avant de lancer son impression. Dans cet article, je vous propose quelques tutoriels pour découvrir, comprendre et pratiquer Blender impression 3D.
Calibrer sa modélisation.

 

Imprimer un objet en 3D aux bonnes dimensions et à l’échelle, paraît essentiel, surtout lorsqu’on veut faire des emboîtements, engrenages et autres mécanismes. Blender impression 3D n’est pas un logiciel de CAO, mais il est possible de le configurer en tant que tel grâce à de nombreux « addon » téléchargeables gratuitement – Les « addon » sont des plug-ins que l’on rajoute à Blender pour des fonctionnalités supplémentaires.
Dans le tutoriel suivant, vous découvrirez quelques techniques qui vous permettront de construire votre objet avec rigoureusement les mêmes dimensions que celles que vous obtiendrez une fois cet objet imprimé.


Nettoyer sa modélisation.

Blender impression 3D s’adresse particulièrement aux créateurs désireux d’explorer la sculpture. De nombreux objets modélisés peuvent l’être à partir, d’objets scannés ou importés dans Blender à partir de bibliothèques d’objets 3D. Les objets issus de Scan présentent de nombreux défauts, notamment au niveau des cheveux, cils et poils. Ces défauts sont difficilement compatibles avec l’impression 3D. Blender impression 3D nous donne la possibilité de les transformer en forme viable autant plastiquement que techniquement.
Vous trouverez dans le tutoriel suivant quelques outils qui raviront les sculpteurs qui décidément trouveront que le pixel est plus tendre que le marbre.

Étayer sa modélisation

La technique du dépôt de filament est la technique la plus utilisée dans les machines d’impressions 3D grand public. Cette technique semble difficilement compatible avec l’impression des parties d’un objet qui se trouve en porte à faux par rapport à sa base. Sur l’exemple ci-dessous, on distingue bien le filament qui s’est déposé dans le vide à l’endroit de l’oreile, du chignon et du menton.
02_support
Blender impression 3D propose des supports prêt à être utilisés que j’ai organisés dans un fichier que vous pouvez télécharger : supportLibrary.blend
Je vous propose dans le tutoriel suivant une technique qui vous permettra de poser efficacement des supports sous les parties sensibles de votre modèle en utilisant ma bibliothèque de support.

 

Optimiser le temps d’impression de votre modélisation

La plupart du temps lorsque vous imprimez un objet, vous indiquez au logiciel qui va le découper en tranches, quel pourcentage de remplissage voulez vous pour votre objet. (Ces logiciels s’appellent des slicers. Les plus connus sont: Skeinforge, slic3r, Cura). Ce remplissage peut aller de 10 a 40 pour cent du volume de votre objet. Même à 10 % de remplissage, cela fait beucoup de matière et beaucouq de trajet de la tête d’impression.
Pour éviter d’avoir à remplir l’objet on peut se contenter de n’imprimer qu’une paroi de 3 mm d’épaisseur, ce qui réduit le temps d’impression de 30 à 40 % avec une meilleure qualité de finition pour les sommets.
03_remplissage
Dans le tutoriel suivant vous verrez la technique pour réaliser au mieux cette coque . Blender impression 3D possède de nombreux modificateurs pour vous aider à optimiser au mieux le temps d’impression de votre modèle.


Imprimer toujours plus grand

Les dimensions de votre objet imprimé seront toujours tributaires du volume d’impression de votre imprimante 3D. Une solution existe pour augmenter ce volume en découpant minutieusement votre objet en plusieurs morceaux. Bien sûr un travail de finition est à prévoir en post production et en atelier pour les rassembler. Blender impression 3D permet d’écrire de petits script qui améliorent certains outils déjà existants. Ainsi, vous trouverez dans le tutoriel suivant la manière d’utiliser un scripts que j’ai écrit et qui utilise l’opérateur Bisect pour découper proprement un objet en plusieurs parties. Vous pouvez télécharger ce script bisectAxis.py

 

 


De nombreuses autres techniques existent dans Blender impression 3D, elles participent toutes à rendre vos impressions 3D plus créatives et innovantes, car Blender impression 3D n’a pas fini de nous réjouir.
Retrouvez- moi lors des stages que je dispense à video design : FORMATION CRÉATION ET IMPRESSION 3D, INITIATION AVEC BLENDER prochaine cession du 18/05/15 AU 29/05/2015 et du 26/10/15 au 6/11/2015. et Formation Blender perfectionnement du 06/04/15 au 10/04/15, 06/07/15 au 10/07/15, 05/10/15 au 09/10/15, 30/11/15 au 04/12/15

Olivier Borne

les plus populaires

agenda

Tags

politique de confidentialité mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018