Actualités | L'ECHANTILLONNAGE COULEUR

L'ECHANTILLONNAGE COULEUR

Notre oeil étant nettement plus sensible aux contrastes et aux variations de niveau de lumière, qu’aux nuances de couleur, on a décidé de conserver l’image « noir et blanc », mais de réduire le poids de la
couleur.

A partir des informations Rouge-Vert-Bleu, on définit ces équations :

LUMINANCE (Y) = 0,3R + 0,6V + 0,1B : cette « moyenne » des couches Rouge-Vert-Bleu, c’est l’image en noir & blanc
U = 0,49 x (B-Y) et V = 0,88 x (R-Y) : ce sont les composantes couleur,
qui représentent la variation de Bleu et de Rouge par rapport à l’image noir
& blanc.

En inversant ces trois équations (Y, U et V) on peut reconstituer à tout moment les
informations primaires: Rouge-Vert-Bleu.

Poser ces trois équations permet de traiter indépendamment la luminance
(l’image noir & blanc) et la chrominance (la couleur).

La vidéo broadcast génère un échantillonnage 4:2:2
> la luminance est conservée, mais les deux informations U et V de chrominance
sont divisées par deux: un pixel sur deux est conservé.

Les DV, DVCAM et DVCPro échantillonnent en 4:1:1 (ou 4:2:0)*
> la luminance est conservée, les infos U et V de chrominance sont divisées
par 4: un pixel sur quatre est conservé.
Pour les professionnels de la vidéo, un tel échantillonnage endommage trop
le signal, même si l’oeil profane ne s’aperçoit de rien. Cela n’empêche que
les formats DV sont supérieurs à l’ancienne norme professionnelle, le Beta
SP, et utilisés de plus en plus pour des documentaires et des productions
« broadcast ».

*En 4:1:1 un pixel sur quatre est conservé horizontalement.
*En 4:2:0 un pixel sur deux est conservé horizontalement et verticalement.

Les DV et DVCAM PAL utilisent du 4:2:0

Le DVCPro PAL/NTSC et les DV/DVCAM NTSC utilisent du 4:1:1

En 720 x 576, on obtient ces réductions de débits:
VIDEO 4:4:4 29,7Mo/s
VIDEO 4:2:2 19,8Mo/s
VIDEO 4:2:0 ou 4:1:1 14,85Mo/s

les plus populaires

agenda

Tags