Actualités | Glossaire vidéo

Glossaire vidéo


  • AUTHORING DVD  Conception du dvd complet : contenu, liens entre pistes vidéo, soustitres, audios, arborescence et programmation de menus,…
  • BROADCAST  Se dit d’un signal diffusable sur un réseau télé: norme empirique évolutive… Actuellement le Beta Numérique est le format broadcast le plus communément accepté.
  • CCIR 601  Norme internationale de vidéo numérique: traitement YUV, 4:2:2 et 720×576 pixels (pour le PAL, standard Européen)
  • CODEC  COmpresseur-DECompresseur: algorithme servant à réduire le poids d’informations dans un medium (image fixe, vidéo, audio…), selon
    des protocoles divers et spécifiques: software ou hardware, destructif ou non, purement spatial ou spatio-temporel…
  • COMPOSITE  Manière d’enregistrer ou de transmettre l’image en mêlant luminance et chrominance.
  • COMPOSANTES (« YUV »)  Les composantes de l’image sont les éléments fondamentaux d’une image, en terme de couleur.
    En théorie, on parle de Rouge Vert et Bleu : les composantes utilisées pour reconstituer l’image visible par l’œil humain en télévision. (En imprimerie on utilise 4 composantes CMJN, en film argentique on utilise des couches de pigments beaucoup plus nombreuses,….)
    En pratique, travailler en composantes signifie qu’on sépare luminance et chrominance, en traitant d’une part la luminance (Y), et d’autre part les deux complémentaires de chrominance (U et V), gage d’un meilleur respect de la qualité d’image, surtout pour la couleur : dans le transport de l’info, ou dans son enregistrement sur support magnétique. Ce traitement séparé permet par ailleurs de sous-échantillonner la couleur, afin de réduire son poids, puisque la couleur est secondaire dans notre perception subjective.
  • ECHANTILLONNAGE (IMAGE)  Réduction de l’information couleur, sans toucher à la luminance… puisque l’œil humain perçoit beaucoup moins de détail dans la couleur que dans l’image noir et blanc…
  • EDL  (Edit List)  Liste des informations de base dans un montage : cassettes utilisée, nom du rushe, tc in, tc out, montage in, montage out.. image, son… un des premiers formats d’échanges, entre régie de montage, stations de montage… assez archaïque !! On y trouve différents standards : Sony, CMX,…
  • GENERATIONS  Le nombre de fois qu’un enregistrement a été recopié sur cassette (en analogique), ou recompressé (numérique). Un support
    analogique supporte 2 à 6 générations sans trop de pertes, un support numérique tolère 5 à 20 générations sans pertes.
  • GOP (Group Of Images)  Groupe d’images en Mpeg, pouvant comprendre des images I, P et B, commençant par une image I (de référence)
  • IEEE1394
    Protocole de transfert de données, inventé par Apple sous le terme FireWire, commercialisé par Sony sous le nom iLink, et standardisé sous l’appellation IEEE1394… Plus souple que SCSI, plus puissant que IDE… FireWire autorise le branchement et débranchement à chaud (sans éteindre) de 63 machines
    (disques, scanners, magnétoscopes…), avec un débit maximal important: 50Mo/s en FW400, 100Mo/s en FW800… Il sert (entre autres) à véhiculer les informations DV de la vidéo numérique (caméscopes, macintosh,…)
  • MPEG  Comité ayant défini les normes Mpeg: Mpeg1, Mpeg2, Mpeg4 et les futures normes Mpeg7, Mpeg21… Ce sont des compressions spatio-temporelles, assez fortes, destinées à de la diffusion.
  • MULTIPLEXAGE DVD  Opération de finalisation d’un dvd qui consiste à créer un dossier video_ts dans lequel sont rassemblées toutes les données utiles d’un DVD, multiplexées, c’est à dire associées ensemble à un instant t : image, sons, soustitres, interactivité… Ce dossier sera fourni au logiciel de gravure ou à l’usine de pressage pour réaliser un ou plusieurs exemplaires…
  • NTSC  Standard de télévision couleur analogique utilisé notamment aux USA et au Japon. Sa cadence est 30images/s, ou plus précisément 29,97 i/s.
  • OMF  Format d’échanges de données audio, par exemple entre stations de montage vidéo et stations audio. Norme promue par Avid/DigiDesign. L’OMF inclut les données réelles utiles, avec des poignées, et respecte les couches et pistes du montage…
  • PAL  Standard de télévision couleur européen (sauf en France)
  • PIXELS RECTANGULAIRES / CARRES  Un téléviseur « classique » a un format horizontal/vertical de 4/3. Si on calcule le rapport 768/576 on obtient bien 4/3. Si on calcule le rapport 720×576 on obtient 5/4, alors que notre télé est toujours au format réel 4/3. Les organismes internationaux ayant choisi de travailler en 720×576, les pixels sont légèrement déformés pour restituer une image au format 4/3.
  • PROTOCOLES DE PILOTAGE RS422, RS232, IEEE1394,…
    Ils équipent les différents types de magnétoscopes… tous les logiciels et stations de montage ne les connaissent pas forcément. En DV, le « simple » câble Firewire inclut le pilotage, l’image, le son et le timecode ! Sur une source Beta SP / Num, une prise RS422 est dédiée à cette seule tâche.
  • QUICKTIME
    Système multimédia (d’Apple) s’intégrant aux systèmes Mac OS et Windows, apportant un ensemble de fonctions multimédias aux logiciel compatibles QuickTime: notamment plusieurs types de formats (Movie, son, Midi, pistes 3D, réalité virtuelle…) et de compresseurs (Cinepak, Sorenson, Animation, DV…)
  • SECAM
    Standard de télévision couleur analogique français (plus quelques autres pays), utilisé uniquement en diffusion (le PAL est le format de postproduction
    professionnel)
  • TIMECODE   Information temporelle permettant d’idientifier, compter et synchroniser chaque image d’un flux vidéo/audio. Cette information est inscrite sur le support d’enregistrement analogique (VITC, LTC,…) ou numérique (piste timecode,…). Il permet notamment de renumériser automatiquement des rushes timecodés, par exemple pour restaurer un ancien projet…
  • TRAMES / ENTRELACEMENT / PROGRESSIVE (SCAN)
    Une image vidéo est traditionnellement constituée de deux demi-images (les trames), une ligne sur deux, affichée chacune alternativement, l’une après l’autre, tous les 1/50è de seconde. Cela permet de réduire la quantité d’information à transporter à un instant t, et de fluidifier les mouvements filmés…
    Le cinéma et les écrans informatiques utilisent des images complètes, affichées en une seule fois…
    Certaines caméras vidéos savent filmer en progressive scan, avec des images complètes, non entrelacées, non tramées – afin d’avoir une image plus « cinéma »…
  • VIDEO STREAMING
    Type de technologie permettant d’assurer une diffusion de flux vidéos en temps réel – sans attente pour l’internaute, dans les meilleurs moyens en cas de ralentissement du réseau – et en proposant à l’internaute de se balader n’importe où dans le flux, avec une attente quasi nulle. Doit également permettre la diffusion de programmes en direct (live). Doit être adapté à la bande passante finale de l’internaute.
    Plusieurs technologies proposent du streaming, qui incluent des codecs spécifiques, des informations d’encapsulage et de transport spécifiques, et des logiciels serveurs dédiés streaming : QuickTime, Real, WindowsMedia.
  • VIDEO FOR WINDOWS  Système multimédia (de Microsoft) des PC sous Windows, apportant un ensemble de fonctions multimédias (et de compresseurs) aux logiciels compatibles Video for Windows.
  • WINDOWS MEDIA  nouveau système de diffusion multimédia / streaming et haute qualité proposé par Microsoft..
  • XML  Format d’échange de données montage, en cours d’adoption… inclut ou non les fichiers données.
  • YUV signal vidéo en composantes. Y est la luminance (l’image noir & blanc), U et V sont la chrominance: les différences de couleurs par rapport à Y

petites annonces

les plus populaires

agenda

Tags

mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2016