Actualités | Elsa Laurent, photographe, présente la nouvelle formation Lightroom et Photoshop, développer et retoucher un projet photographique

Elsa Laurent, photographe, présente la nouvelle formation Lightroom et Photoshop, développer et retoucher un projet photographique

Elsa Laurent, photographe, assistante photographe, experte et formatrice sur Photoshop et Lightroom

Elsa, qui es-tu, que fais-tu ?

Je suis photographe et je mène une recherche visuelle sur la question du corps dans le domaine des arts vivants : danse, musique…  Depuis longtemps, j’accompagne des jeunes et des publics en difficulté dans la réalisation d’un travail artistique. Je réponds aussi à des commandes pour des institutions, des reportages, des scénographies d’exposition … et je donne des formations à Video Design Formation ! 

Pourquoi cette nouvelle formule de la formation Lightroom et Photoshop ?

Je suis d’une génération charnière entre l’argentique et le numérique. La matière de l’image m’a toujours beaucoup intéressée. Plus cette matière est respectée, plus elle détient de potentiel et de possibilités. 
J’ai longtemps utilisé Photoshop, puis Lightroom s’est imposé pour répondre à la quantité des prises de vues qu’il fallait traiter… J’ai vu ce logiciel évoluer au fil des années : d’abord le module Bibliothèque pour préparer et simplifier le travail, puis les outils de développement qui se sont beaucoup perfectionnés jusqu’à remplacer ceux de Photoshop… les corrections de bruits, de perspectives, de netteté, la gestion des couleurs ! Même les autres modules de diffusion deviennent très puissants pour présenter et envoyer rapidement les images.
Il y a de nombreux avantages à rester dans Lightroom et à modifier une image dans Photoshop seulement en cas de besoin. C’est ce qui se passe de plus en plus et ce qui m’a donné envie de proposer une nouvelle approche. 
Et surtout, je vois que la plupart des photographes n’utilisent que 20% des capacités de Lightroom !!! 

Photographie Elsa Laurent

Qu’est-ce qui a changé ?

En dehors du perfectionnement des outils, c’est l’arrivée des masques et la possibilité de travailler par zone dans l’image qui a grandement augmenté les possibilités de développement des RAW. Plus besoin d’utiliser Photoshop pour isoler un sujet ou sélectionner une couleur, une luminance…  Petit à petit, Lightroom est venu répondre à tous nos besoins de photographes, et la nécessité d’utiliser Photoshop a diminué. Bien sûr, ce dernier reste l’outil essentiel pour l’image composite et les reconstructions complexes, et il permettra toujours de trouver une solution, mais il devient aujourd’hui un logiciel complémentaire, dans le sens où tout est désormais accessible depuis Lightroom : les réglages par zones, les corrections d’objectifs, les profils de couleurs, etc… 

La formation propose surtout une méthode de travail, une logique de correction et d’organisation de la postproduction. Tout devient plus intuitif. 
Lightroom permet de travailler l’ensemble d’un projet photographique à l’intérieur d’un même catalogue. C’est-à-dire de l’acquisition des images (métadonnées, copyrights, nomenclature…), leur classement (collections, ordre, notations), leur traitement (développement, colorimétrie, perspective..) jusqu’à leur mise en page (jpg, pdf, etc…). 
C’est à la fois un gain de temps, de stockage, de visibilité et d’efficacité, qui laisse plus de place à la créativité. 
Je commence un nouveau catalogue pour chaque nouveau projet, certains s’enrichissent d’année en année, d’autres sont ponctuels mais tous mes projets sont désormais bien archivés et mes images accessibles rapidement. Je conserve mes paramètres, mes mises en pages et je réalise des planches contact pour mes clients en 2 min !  Bref, impossible pour moi de fonctionner sans Lightroom aujourd’hui ! 

Islande, photographie Elsa Laurent

A qui s’adresse cette formation ?

Toute personne qui a une activité photographique. Du photographe auteur qui pourra conserver ses styles, et développer plusieurs versions d’une même image, au photographe d’architecture qui règlera ses balances de blanc, récupèrera les ciels, et redressera les perspectives, au photographe de studio qui mémorisera et synchronisera tous les réglages pour être sûr d’avoir un ensemble homogène, et même au photographe reporter qui devra traiter et exporter ses images rapidement avec toutes les métadonnées !

J’ai même eu une personne de l’INA une fois qui a passé énormément de temps sur l’indexation des images, et leur restauration. 
Donc je dirais : toute personne qui travaille avec et pour l’image !  

Photographie Elsa Laurent

En savoir plus sur la formation : lire le programme complet.

Ce stage s’appuie sur vos images et vos besoins pour mettre en place une méthode de travail adaptée à votre activité. Lightroom permet de gérer un flux de production photographique de l’acquisition à la diffusion des images en proposant tous les outils nécessaires au traitement de l’image numérique. Photoshop approfondit et optimise le rendu des images grâce aux montages composites complexes, aux incrustations d’éléments, aux outils de reconstruction et des filtres dynamiques. L’utilisation complémentaire de ces deux logiciels vous permettra de gagner en efficacité et en autonomie tout en perfectionnant votre style personnel.

Ce stage de formation de 5 jours est une spécialisation sur Lightroom et Photoshop CC pour organiser, éditer, développer, optimiser et diffuser des photographies numériques :

  • Comprendre la logique d’indexation et la notion de catalogue.
  • Mettre en place son propre système d’archivage en fonction de son activité
  • Importer, éditer, retrouver facilement ses images grâce aux métadonnées
  • Ajouter des systèmes de notation et créer des collections simples, rapides et dynamiques pour organiser son projet.
  • Lire une image et comprendre la matière numérique.
  • Développer ses RAW, effectuer des retouches par zones, corriger les perspectives.
  • Créer, enregistrer ses propres styles, synchroniser les réglages et gérer les traitements par lot.
  • Effacer, reconstruire, transformer du contenu, réaliser des montages composites et des détourages complexes.
  • Utiliser des filtres dynamiques et mettre en page son travail.
  • Exporter ses images : du portfolio web à l’impression jet d’encre.
Photographie Elsa Laurent

les plus populaires

agenda

Tags