Actualités | VR ? 360 ? le guide de la réalité virtuelle !

VR ? 360 ? le guide de la réalité virtuelle !


LA REALITÉ VIRTUELLE 

oculus-rift-5

Qu’est-ce que le (ou la) VR, « 360 »… ou réalité virtuelle ?
Un guide écrit par notre expert VR/360, Nanda Fernandez

La Réalité Virtuelle (ou multimédia immersif, ou réalité simulée par ordinateur) est une technologie informatique qui reproduit un environnement, réel ou imaginaire. Elle simule la présence et l’environnement physique d’un utilisateur pour permettre une interaction.

La réalité virtuelle crée artificiellement une expérience sensorielle, qui peut inclure la vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat.

À partir de 2010, il y a eu un essor des technologies VR (Virtual Reality) aux yeux du grand public.

En 2016, de nouveaux visiocasques sont disponibles pour le grand public, tel que l’Oculus Rift et l’HTC Vive, qui seront utilisés pour des domaines différents.

La réalité virtuelle a créé de nombreux défis scientifiques que beaucoup de chercheurs ont tenté de résoudre.
Les découvertes technologiques majeures dans ce domaine sont principalement dues aux chercheurs américains.
Parallèlement, le développement de produits fiables et à prix accessible est un challenge pour le milieu industriel.

On peut envisager la réalité virtuelle dans des champs tels que:

  • Education. Grâce à des cours de Vidéo-conférences en VR, les élèves peuvent suivre les cours de leur domicile.
  • Formations Professionnelles. La VR permet aux jeunes recrues de s’entraîner dans un environnement sécuritaire.
  • Médical.  Cette nouvelle technologie est va également devenir incontournable dans le champs médical. En effet, le personnel soignant pourra suivre des formations approfondies sur une grande quantité de blessures ainsi que des entrainements chirurgicaux sans mettre en danger les patients, et sans aucun risque de contamination dans les cas de virus/pandémie.

Grâce à l’augmentation de la disponibilité commerciale de programmes de formation certifiés pour améliorer les aptitudes de base en VR les élèves peuvent se familiariser avec les compétences nécessaires dans un environnement correctif et répétitif.

Dans notre cas, on mettra de côté tout l’aspect images numériques 3D pour se concentrer sur la captation vidéo 360 degrés.

La VR est donc un nouveau support accessible offrant des expériences inédites au public.

Jusqu’à maintenant, nous vivions des expériences cinématographiques à travers le prisme de la vision et de la pensée d’un réalisateur.
Par exemple, avec un réalisateur tel que Hitchcock dont le style a souvent été défini comme «pure cinema», c’est à dire qu’il choisit très spécifiquement les mouvements de caméra, le cadre, le montage, la musique et le son de manière à ce que l’histoire qu’il raconte serait impossible à raconter à l’aide d’un autre moyen.

  • Comment pourrait-on reproduire la scène de la douche en VR. Que serait donc le « pure VR »?
  • Quelles sont les histoires qui seraient impossibles à raconter avec tout autre moyen ?

L’unique moyen de mettre en scène la VR est le point de vue à la première personne, étant donné qu’il s’agit d’une «téléportation» personnelle.

La VR est donc un vecteur d’empathie. À savoir, ressentir ce qu’une autre personne peut ressentir.

Il faut donc repenser la manière de raconter les histoires et se projeter physiquement dans un autre personnage.

Toute la grammaire de la Réalité Virtuelle est à écrire car c’est un medium nouveau, que tout le monde peut appréhender comme bon lui semble pour le moment. Nous vivons une période riche, car tout reste à inventer.

Nous allons pouvoir devenir quelqu’un d’autre et regarder à travers ses yeux. Se téléporter dans une situation, un lieu, un corps, vivre les expériences impossibles ou secrètes auxquelles nous rêvions intérieurement.
 

VR-360-video-rig-collection

Les caméras

Il existe différents moyens de capturer des images en 360°:

Il faut distinguer le matériel «grand public» qui propose une multitude de caméras à des budgets abordables, mais aux qualités techniques limitées.
Les caméras grand public sortent en nombre cette année. Pour la plupart, elles offrent un stitch (couture des images) automatique d’une qualité approximative.
La résolution de ce fichier est assez faible: 2k pour la plupart des caméras, sauf pour la Samsung qui propose du 4k UHD, soit 3800 points au maximum.

samsung-gear-360
Samsung Gear 360, caméra à 348 Euros TTC

 

En résumé, ces caméras non professionnelles sont assez limitées.

Il existe également les cameras professionnelles, celles déjà sur le marché et celles en développement.

Aujourd’hui, la référence est la camera OZO développée par Nokia (Microsoft).
Cette caméra permet des captures de grande qualité, mais son coût très élevé (50 000 Euros) cloisonne sa vente, et donc sa production à un très petit nombre.

Nokia OZO... 45000 USD nue...
Nokia OZO… 45000 USD nue…

Le matériel s’améliore de jour en jour et les coûts baissent à la même cadence.
 

Le mouvement, nécessaire à l’expérience VR, mais très délicat à mettre en œuvre ! 

L’intérêt principal de la capture 360 est de vivre l’expérience à la première personne.
Mais pour que cette expérience soit forte et réaliste, elle doit inclure le mouvement.
Toutefois, la gestion du mouvement est toujours problématique aujourd’hui pour les prises de vue 360°.
L’opérateur qui doit contrôler la prise de vue peut difficilement se «cacher» lorsque la caméra est en mouvement, il apparaît alors dans le champ.
De même pour le moyen de traction qui permet ce mouvement, tel un drone ou un câble motorisé.

À l’heure actuelle, le seul moyen de faire disparaitre l’opérateur ou le moyen de traction est de placer les différentes caméras tout autour du moyen de traction.

cable-cam
CABLE CAM avec multi cam au dessus et en dessous.

Cela implique la mise en place de plusieurs caméras placées sur des rigs au-dessus et en-dessous du moyen de traction.
Les prises de vues synchrones des caméras seront «stitchées» par la suite en post-production.
Ce travail ne peut être maîtrisé que par des professionnels et distinguera rapidement le 360 Grand Public et les prises de vue plus complexes des professionnels.

Une seconde étape dans la post-production sera réservée à la disparition des ombres du drone et de l’opérateur, ce qui implique aussi une maîtrise professionnelle de differents outils vidéo.

Drone-360-double-rig
Drône 360 avec double rig de 5 GoPro (= 10 GoPro)

Pour le moment, on utilise surtout, et on préconise, les caméras GoPro et Black Magic Design Pocket.

Il existe différents rigs pour ces caméras, qui supportent de 6 à plus de 16 caméras.
Cette dernière configuration est assez lourde en post-production.
Les rigs sont développés par la société 360 heros.

rigs-360heros

Le point faible majeur est qu’il n’existe pas pour le moment de moniteur de contrôle pour cette configuration, c’est à dire que l’on tourne à «l’aveugle». Mais il existe quelques astuces pour contourner ce problème.

Cela dit le tournage multi-caméras décuple le facteur risque : nous n’avons pas de preview, et si un seul paramètre différe par caméra, le plan ne sera pas exploitable.

Pour notre part nous préconisons donc l’utilisation de ce matériel qui est léger, peu encombrant et surtout accessible économiquement à toute personne voulant se lancer dans l’aventure VR.

On filmera donc avec des rig multicaméras Gopro ou Black Magic.

Il faudra définir précisément les différents paramétrages des caméras.

  • La vitesse de capture, les ouvertures, la température de couleur, l’ouverture, les réglages «Protune» pour les Gopro….
  • Des réglages plus complexes avec plus d’options pour les Black Magic.
     

Des pistes pour bien filmer en 360 ? 

Il faut penser à l’emplacement de la caméra en premier lieu.

S’il s’agit d’un point fixe, il faut être au plus près de l’action, car les caméras ne permettent pas de zoom avant ou arrière.

Le placement en hauteur est également un facteur clé. Si la caméra est placée à une mauvaise hauteur, on peut rendre les gens plus grands ou plus petits qu’ils ne sont, et on trouble les perspectives… donc on fausse la vision offerte au spectateur. Cela peut déranger le spectateur et peut être moins attrayant.

L’environnement technique est également un facteur important.
En effet, lorsque l’on filme en 360, tout est visible, les éclairages, le matériel, et comme nous l’avons dit plus haut, l’opérateur. Toutes les habitudes de prises de vue Studio doivent être repensées. Les éclairages ne peuvent être cachés et il faut penser à comment les intégrer dans la scène ou planifier sa suppression en post-production dont on parlera après.

Pour une prise de vue VR, il faut endosser la triple casquette de Chef opérateur, Directeur artistique et Superviseur VFX pour assurer chaque plan.

De notre point de vue, filmer en 360 s’apparente plus à la mise en scène de théâtre qu’à un tournage traditionnel, car il faut tout repenser dans l’espace et non pas dans le cadre. 

image-equi
Image en 360 équilatéral.

 



Le stitch ? 

Comme dit précédemment, après avoir filmé avec plusieurs caméras, il faut réunir toutes nos sources au sein d’un seul fichier…
Décharger les cartes correctement et dans le bon ordre de fichiers.
Renommer chaque fichier pour commencer le travail.

Cette opération de réunion des sources est appelée stitch (couture en français) et mélangée de différentes façons.
Cela a pour but d’obtenir un fichier final sphérique ou équilatéral.

kolor-autopano
Kolor Autopano

Il est possible de réaliser cette opération avec plusieurs logiciels. Il en existe 2 sur le marché

Video stitch qui est un logiciel complet mais avec moins d’options qu’Autopano mais notre choix se porte sur la suite de logiciels plus complets de chez Kolor:  Kolor Autopano va nous permettre de synchroniser les différentes sources et de faire un premier pre-stitch

On s’intéressera également au Blending, c’est à dire à la façon dont on va mélanger les images, de manière «sharp»… ou plus fluide.

Il se peut tout de même qu’il y ait des erreurs de couture.
On pourra donc affiner cette étape pour avoir un résultat impeccable à l’aide du deuxième logiciel de la suite Autopano Giga : Kolor GIGA qui va nous permettre d’isoler chaque caméra pour donner des points de correspondance dans l’image.

Il faudra ensuite s’intéresser à l’étalonnage des différentes sources pour créer une seule image harmonieuse au niveau de la colorimétrie.

Un autre logiciel de la suite, Kolor Panotour va nous permettre de créer une visite virtuelle à travers les différentes sources vidéo, photo, ou site internet. On pourra ainsi naviguer à travers les vidéos et choisir de visualiser différentes options à travers des « hotspots » (les liens de navigation).

 

kolor-giga-1
Kolor Giga

kolor-giga-2

 

Habillage et trucage ! 

Il faut également penser à nettoyer les images lorsque l’on filme en 360. Enlever le pied de caméra ou les différents supports en mouvement… Photoshop et After Effects sont les outils appropriés, via certains plugs ins, comme par exemple SkyBox ou bien encore 360VR Toolbox qui va permettre de déformer le contenu à insérer dans nos plans pour rectifier les perspectives lors de la projection.
Pour l’instant il y a peu de compositing sur les captations 360 car c’est un processus assez lourd et compliqué.
On pourra également s’intéresser au tracking 360 et à l’ajout de textes ou de graphiques.

vr-ae
Plug in Skybox dans After Effects



…et la projection, enfin ! 

oculus-rift-5

On peut donc dire que malgré les difficultés il y a tout un tas de bonnes raisons de s’intéresser aux vidéos immersions, qui sont en pleine explosion.

De plus en plus de personnes regardent ce genre de contenus à travers les réseaux sociaux, tel que le canal dédié de Facebook (propriétaire de Oculus), ou bien sur youtube. Il serait très intéressant de détailler la mise en ligne et l’ajout de Métadonnées pour pouvoir visualiser correctement les vidéos à travers les different supports.

Pour des expériences immersives, les gens peuvent utiliser des solutions bon marché tels que les cardboard, visiocasques en carton vendus 5 euros et utilisables avec son smartphone,et l’application youtube, ou bien des solutions smartphone avec casque VR comme le Samsung qui offre un contenu de meilleure qualité, ou bien pour finir les casques de référence, Oculus ou Htc vive.

De plus en plus de solutions s’offrent au public. On estime que dans 5 ans chaque foyer possédera un casque de réalité virtuelle à la maison.



Film institutionnel pour Dior, visible notamment sur YouTube, filmé et postproduit par Nanda Fernandez:

Nous avons utilisé plusieurs rigs différents en fonction des prises.
Des Rigs 6, 7, et des 6+1 pour les plans drone et cable cam (cable cam de notre confection)
Les outils logiciels, c’est la suite Kolor, Photoshop, After Effects.
Sur le tournage de ce film Dior, on était 4 à la technique, plus la prod et le client, en total 8 personnes, et 3 jours de tournage.
Pour ce qui est du Stitich, plusieurs étapes, une première étape de préstitch pour que le client puisse choisir les plans qu’il préfère, puis une étape de stitch final… une douzaine de jours au total.

dior-360-nanda



…Un guide écrit par notre expert VR/360, Nanda Fernandez

petites annonces

les plus populaires

agenda

Tags

mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2016 | 11 / 13 rue Desargues - 75011 Paris