Actualités | Tourner en vidéo avec un APN reflex ou hybride en 2019 : pourquoi ?

Tourner en vidéo avec un APN reflex ou hybride en 2019 : pourquoi ?


Tourner en vidéo avec un appareil photo numérique reflex ou hybride en 2019 : pourquoi ? et pour quoi faire ?

Formation de techniques de prise de vues vidéo avec appareil photo numérique reflex Full HD / 4K, à Video Design Formation, en 2019
Formation de techniques de prise de vues vidéo avec appareil photo numérique reflex Full HD / 4K, à Video Design Formation, en 2019

Canon 5D, ou la vidéo haut de gamme dans un reflex ?

Voici 10 ans que Canon a introduit (par erreur ou presque !) un mode d’enregistrement vidéo sur le reflex 5D, dans sa seconde version du modèle 5D, c’est-à-dire 5D « mark II »… Pour la première fois, un appareil photo haut de gamme permettait de tourner des séquences de film en haute définition (Full HD 1920×1080 pixels) à une cadence vidéo normale (25 ou 30 im/seconde) et avec les qualités inhérentes aux reflex, et aussi avec un peu de son…  

Le Canon 5D mark II fut le premier reflex plein format à capteur 24×36 à proposer en 2019 un mode vidéo Full HD performant et adapté à la vidéo et au cinéma numériques.



Quels avantages à utiliser un appareil photo pour faire des films ?

Le principal avantage tient à la faible profondeur de champ obtenue.
Grâce à leur capteur de taille importante, contrairement à une caméra vidéo classique, le capteur des APN de type « reflex » est grand et produit par conséquent une très faible profondeur de champs, comme au cinéma.
A moins bien sûr de réduire l’ouverture (diaphragme) pour augmenter cette profondeur de champs.

La différence de surface et de taille entre des capteurs photo (24×36 ou APS) est très importante… pra rapport aux caméras vidéo habituellement dotées de capteurs 1/3 de pouce, voire 2/3 de pouces pour les caméras haut de gamme « broadcast ». Depuis quelques années on voit arriver des caméras pro abordables à capteur 1 pouce… du jamais vu en vidéo, mais c’est encore très loin des capteurs photo ! [image issue d’un article à lire sur cnet]
Si vous faîtes la mise au point sur votre sujet, le reste (plus près et plus loin) sera flou, permettant de concentrer l’attention du spectateur sur votre sujet…


D’autres avantages découlent de l’usage des reflex ou appareils photo numériques (« APN ») hybrides à grand capteur (aps-c, aps, full 35 / 24×36) :

  • un coût bien moindre qu’une caméra de type cinéma numérique
  • de nombreuses optiques de grande qualité, permettant de nombreux styles ou usages particuliers : macro, télé, décentrement, grande luminosité…
  • une portabilité pratique car plus anonyme qu’une grosse caméra à l’usage évident pour le quidam qui se raidit à l’idée d’être filmé
  • la possibilité de combiner vidéo et photos sur un même travail avec un seul matériel… c’était apparemment (selon la légende) la demande originelle de la BBC à Canon !
Quelques optiques parmi les dizaines voire centaines d’optiques proposées pour Canon, Sony…

Mais on trouve de nombreux défauts ou en tout cas des difficultés et des spécificités pas évidentes à gérer, notamment pour les novices :

  • une taille petite et une ergonomie peu pratique par rapport aux caméras pro qui offrent des bagues nombreuses et des gros boutons pratiques en tournage vidéo rapide, de type reportage où l’erreur est interdite, et où il fait parfois froid (= porter des gants !)
  • une mise au point automatique pas toujours efficace en mode vidéo, car ce sont encore des appareils photo ! et pas des caméras vidéo…
  • un coût élevé avec la « Totale » de vos rêves : les belles optiques, l’audio, les acccessoires probables ou improbables…
  • des codecs d’enregistrement rarement de haut niveau : 4:2:0, 8 bits… sont de vulgaires acronymes encore fréquents en reflex (= basse qualité de l’enregistrement, principalement des informations couleur)
  • une accessoirisation qui finit par transformer un reflex en arbre de Noël peu pratique et pas rapide à dégainer : ajoutez une mini mixette audio, 2 micros, une poignée pour bien tenir, un moniteur ou une loupe pour mieux contrôler l’image… et il faut tout déployer ou tout ranger…
Accessoiriser les reflex : viseur, followfocus, épaulière, micro spécial, monitoring,...
Accessoiriser les reflex : viseur, followfocus, épaulière, micro spécial, monitoring,…



Alors, on jette les reflex et APN hybrides ?

Certaines caméras pro proposent désormais des capteurs de taille moyenne (1 pouce), avec un tarif abordable (2000 à 3000 Euros environ) et l’ergonomie qui va avec (donc la rapidité !). Pourquoi pas… mais l’esthétique produite est encore éloignée de la superbe image issue d’un reflex à grand capteur…
Certaines caméras à grand capteur sont par contre la meilleure solution de compromis esthétique/ergonomie : grand capteur, optiques interchangeables et une ergonomie de caméra, très rapide, bien pensée. Mais ces caméras grand capteur sont très onéreuses : les Sony FS5 et FS7, les Canon C200 et C300 coûtent cher, voire très cher !

Solutions alternatives aux reflex : les caméras semi pro à capteur 1 pouce (comme ici la Sony XDcam X70) ou les caméras grand capteur nettement plus onéreuses, Canon C300 ou Sony FS7…

Alors, non, les reflex et hybrides se vendent encore et se choisissent : des optiques nombreuses de très haut niveau (et économiques pour certaines marques alternatives, comme Sigma, Samyang…), une très belle image, des appareils pointus et adaptés à certains usages (doc, fiction, corporate, pub)… même si on constate que les APN reflex ou hybrides n’évoluent jamais assez loin : notamment car certains constructeurs (comme Canon ou Sony) les améliorent mais pas trop… car ils essayent de ne pas mettre en danger leurs autres gammes pro de caméras à grand capteur…

Encore faut-il savoir lesquels choisir aujourd’hui et comment les adapter à ses besoins. 

  • Canon et Sony sont clairement les maîtres du jeu actuel.
  • Canon est le plus réputé, notamment avec un parc d’optiques très nombreuses, un très bon capteur et un autofocus très performant.
  • Sony est le leader technique, avec un capteur plus sensible et moins bruité, de meilleures fonctions et formats vidéo, et des objectifs moins nombreux mais de très haut niveau optique.
  • Panasonic et Fujifilm sont les petits challengers, mais très intéressants.
  • Nikon, toujours en retard sur les autres, propose enfin un boîtier performant, mais onéreux…
  • Et puis, il y a les petits boîtiers hybrides ou compacts, très performants, comme le Sony 6300… et d’autres ! A essayer, selon budget et usages…



Nos cinq formations qui incluent les reflex et APN hybrides :

Contactez-nous pour le meilleur choix, adapté à votre projet, votre tempo et votre expérience.

Formation prise de vues reflex avec Matteo Pellegrinuzzi (chef op et photographe, formateur, au centre), à Video Design Formation en 2019.

 

 

 

 

 

 

les plus populaires

agenda

Tags

politique de confidentialité mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018