Actualités | Paulina Pisarek, chef opératrice & cinéaste, a suivi la formation Fusion initiation

Paulina Pisarek, chef opératrice & cinéaste, a suivi la formation Fusion initiation

Chef opératrice, Paulina Pisarek est également réalisatrice. En 2013 son documentaire « Free Bullet » reçoit le prix du meilleur documentaire au festival russe Message to man.

Paulina, qui es-tu, que fais-tu ?

Je suis cinéaste et chef opératrice, et je collabore avec d’autres artistes sur leurs images aussi bien au théâtre, danse, musique, cinéma et NFT.
Je vis entre la ville et la campagne, où je profite de leurs paysages mais celui qui m’intéresse le plus en ce moment c’est le monde des metaverse, des paysages à l’infini.

En quelques mots, quel est ton parcours (professionnel) ?

Mon aventure avec les images a commencé par la photographie argentique 35 mm et 120 mm au sein de l’association de photographe d’art polonais à Varsovie ZPAF. Très vite, je me suis rendu compte d’un intérêt plus grand pour les images en mouvement, « le cinéma ». J’ai continué mes recherches à l’école de cinéma crée par Krzysztof Kieslowski à Katowice, dans le département « directeur de la photographie ».

J’ai été ainsi directeur de la photographie de courts métrages, et le désir de faire un film est arrivé immédiatement.
Je suis allée en Afrique de l’Ouest pour réaliser mon premier film « I’don’t touch the gold » avec des Go-pro, des caméras de sport extrême.

Grâce à mon instinct et mon amour de l’image, j’ai rencontré Caroline Detournay avec qui je co-réalise nos films jusqu’à aujourd’hui.
Nous avons créé l’association Free bullet, dédiée aux images, à la transmission, au cinéma, aux NFT’s.

Free bullet a participé à la réalisation de trailers, de captations et de post-production des projets d’artistes tels que : Alice Laloy, Gisèle Vienne, Pascal Kirsh, Elsa Amiel, Xavier Veillan, Martin Wheeler, Mathieu Amalric.

Pourquoi cette formation Fusion ?

Fusion est un univers où l’on peut mélanger les différentes couches du réel ou de l’imaginaire… tout se trouve dans le même environnement de DaVinci : montage, étalonnage, son et finalisation DCP.

L’année dernière j’ai découvert l’univers du NFT, cette révolution dans l’art numérique a révélé pour moi une nouvelle perspective pour penser l’image autrement, à travers elle cinéma à la fois d’un point de vue de réalisateur mais aussi de spectateur.
Nous avons commencé notre aventure avec Caroline avec les NFT à partir de dessins sur Iphone avec app.Sketches et Forger 3D puis post-produit leur CS6 ou Max.

En parallèle, nous terminons notre scénario de long métrage de fiction, un film d’aventure avec l’aide de Normandie Image.
L’histoire se déroule dans l’univers des courses hippiques et le monde metaverse.

Il était naturel pour moi de découvrir l’univers de Fusion, la première question est comment intégrer le monde virtuel dans un film de fiction. J’essaye de comprendre la possibilité de ces outils et le moyen d’imaginer les scènes précisément avec les images NFT d’un ou plusieurs artistes en adéquation avec notre univers.

Qu’en as-tu pensé (du stage et/ou de Fusion) ?

Au moment où j’étais sûre que metaverse sera un acteur essentiel dans notre futur film. Je voulais apprendre ce nouvel outil pour connecter ces deux mondes (monde fiction et virtuel-metaverse).

Je connaissais Video Design grâce ma formation d’étalonnage en 2017 avec Jean Coudsi. C’était ma recherche pour l’étalonnage du film de Mathieu Amalric sur le musicien John Zorn et aussi pour mon court-métrage « Saint -Désir » où l’univers des couleurs était un narrateur du film…

Video Design est un endroit merveilleux pour apprendre en communauté. Un équilibre parfait entre la pratique et la théorie.

Une semaine de formation de Fusion m’a permis de comprendre quelle est la logique de ce programme nodal et comment utiliser les outils pour créer notre imaginaire et organiser le processus de creation sure le structure nodal.

Quels sont tes projets ?

Réalisation d’un film d’aventure qui s’appelle « Le tigre qui pleure » long métrage de fiction en fusion avec le métaverse, à l’aide des NFT et de la blockchain Tezos.

Développer notre association Free bullet en DAO -Decentralized Autonomous Organization en blockchain Tezos.

Distribution de notre dernier film « Babyracer » en metaverse (NFT).

En savoir plus sur Free bullet : http://freebullet.xyz/

En savoir plus sur les formations Davinci Resolve Fusion :

les plus populaires

agenda

Tags