Actualités | Motion 5, ce qui va changer

Motion 5, ce qui va changer

Motion 5 est sorti en même temps que le «révolutionnaire» FCP X. Est-il aussi révolutionnaire ? ou bien une simple évolution ? Est-il sans lien avec FCP X puisque vendu séparément ?

Pourquoi n’a-t-on pas le droit à un Motion X ? La question est légitime. Sur le papier Motion ressemble grandement à FCP X. Il est «écrit» en cocoa (plus réactif) et 64 bits (gère plus de 8Go de Ram). Export en multi-processing (bien nécessaire car ils sont désormais en 32bits flottants … la précision du logiciel d’étalonnage Davinci Resolve!).
Ça, c’est pour ce qui ne se voit pas. Pour l’aspect visuel, on se rend compte tout de suite que FCP X et Motion 5 partagent beaucoup dans leurs interfaces.
Celle de Motion est noire et sombre, avec une barre de bouton (non personnalisable) sous le canevas.

 


Les «case à cocher», les «images clé», les «poignées» de manipulation dans le canevas ont été revues pour être les mêmes que FCP X. C’est un point qui va prendre toute son importance lorsque l’on travaille avec les 2 logiciels.

La mauvaise nouvelle concernant l’interface, c’est qu’elle est MONO-ECRAN comme pour FCP X ! si vous avec 2 écrans, c’est simple: l’un pour FCP X et l’autre pour Motion 5… Blague à part, maintenant l’inspecteur se masque, on peut voir la timeline et l’éditeur d’image clé en même temps et chaque paramètre se règle avec la molette de la souris (retour d’une fonction de Motion 1 et/ou 2) comme dans feu Color.
Je tiens à rassurer tout de suite mes anciens stagiaires Motion 3/4, le changement n’est pas du tout radical, on s’y fait très vite. Une demi-journée suffit! De plus le logiciel fonctionne exactement de la même manière. Ce que vous avez appris reste entièrement valable.

Pourquoi acheter Motion 5 ?

Pourquoi donc acheter (il est quasiment donné, à 40€ !) Motion 5 si vous avez Motion 4? la réponse n’est pas facile… C’est malheureusement la réponse à une mauvaise question. Motion 5 prend toute sa dimension (voir son caractère indispensable) si vous travaillez avec FCP X!

Pour résumer, on utilise Motion 4 avec FCP 7 (tout deux basés sur ) et Motion 5 avec FCP X (tout deux basés sur AVfoundation). Vous voyez maintenant cette ligne imaginaire séparant «un avant» de «l’après»! C’est pourquoi un projet Motion 5 (qui n’est toujours qu’un fichier XML) ne peut être ouvert avec Motion 4 (même avec l’astuce Motion 4–>3), voire directement intégré dans un montage FCP7.

C’est tout ? Bien sûr que non !

Ce qui change quand on lance le logiciel est l’apparition du «navigateur de projets». Dans sa partie droite il permet facilement de choisir les paramètres du projet. Terminée, l’interminable liste de préréglages !
La GRANDE nouveauté c’est qu’il y maintenant 5 types de projets Motion différents!
On en connait déjà 2 (presque la moitié!) :

 

• Projet Motion : fichier classique de travail de Motion
• Générateur Final Cut : anciennement le modèle master

 

Les 3 autres sont bien explicites : Effet Final Cut, Transition Final Cut et Titre Final Cut.
L’ancien concept des Modèles Master a été poussé un sacré cran au dessus !
Motion 5 sert a créer des Générateurs, Effets, Transitions et Titres directement (sans rendu bien sûr) accessible dans les navigateurs éponymes de FCP X!

Bien évidemment, il faut encore d’autres nouveautés pour palier à la «rigidité légendaire» des Modèles Master.
Elles sont au rendez-vous :
• «Publication» : n’importe quel paramètre de Motion (par ex: la quantité de flou, l’opacité, la couleur) peut être accessible et réglé dans FCP X.

• «Habillage» : Permet de piloter plusieurs paramètres avec une seule commande (un menu, une case à cocher ou bien un curseur) dans FCP X.


• «Marqueur de projet» : les projets ont maintenant un «début», un «milieu» extensible à souhait, et une «fin», ou bien un point de bouclage. Terminé les problèmes de durée!

Il y aussi en vrac :
• Un nouveau filtre d’incrustation VRAIMENT performant, que l’on retrouve aussi dans FCP X.
• Magnétisme dans la timeline et l’éditeur d’image clé
• le retour des décimales !!
• Un mode plein écran avec les couches.

On regrettera cependant :
• Toujours pas d’accès à la photothèque d’Aperture.
• Positionnement des points d’ancrage toujours difficile.
• Toujours pas de filtre d’étalonnage digne de ce nom.

Malgré les changements en profondeur et esthético-ergonomique du logiciel, Motion 5 reste le même, d’une souplesse et d’une puissance incroyables ! Les habillages et trucages sont toujours aussi faciles et rapides à faire pour vos montages.
Toujours dans l’idée de simplifier les tâches répétitives, Motion est devenu le compagnon indispensable de Final Cut Pro X pour créer vos effets utilisables à l’infini !
Si vous passez à Final Cut Pro X , Motion devient donc un «must have» dans lequel vous faites un vrai travail de graphiste visant à faciliter l’étape de montage. Une séparation des tâches dans deux logiciels différents, mais pourtant extrêmement liés!.
Il n’est donc pas «révolutionnaire» mais mériterait bien le nom de Motion X…

les plus populaires

agenda

Tags