Actualités | Le noob & le paysage télévisuel français.

Le noob & le paysage télévisuel français.

Les noobs apporteront-ils la solution qui révolutionnera le vieux monde télévisuel français?

Qu’est-ce qu’un « noob« ?
Le noob, noobi, newbee, newbie est une personne novice, qui débute, notamment dans le jeu vidéo.
Newbie est une variante de new boy. Le mot est souvent utilisé avec une connotation quelque peu ironique, mais généralement non péjorative.


banniere_page_fan_noob_02_1_jpg_640x860_q851

NOOB est également une web-série de Fantasy dont le projet de financement de film a été lancé il y a 15 jours sur Ulule.
Ulule est un site français de crowdfunding, c’est-à-dire qui permet un financement participatif des internautes qui veulent « Donner vie aux bonnes idées« .

Pourquoi vous parler de ça? En 3 jours, le projet a récolté 115 000€. En deux semaines, les fans ont versé 275 000€! Comment est-ce possible de récolter des sommes aussi faramineuses?

Comme la télévision ne le propose pas, les fans de Fantasy et de Science Fiction sont prêts à payer pour produire des films qui répondent à leurs attentes.
Vous me parlerez du succès de Kaamelott? D’accord, et depuis?
La web-série NOOB raconte les aventures de quatre joueurs de jeu de rôle dans un MMORPG ( « Massively Multiplayer Online Role Playing Games« , signifiant « jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs ».).Sauf que tous ces joueurs sont aussi mauvais les uns que les autres et donc incapables d’allier leurs forces pour avancer dans le jeu.
Ce sujet s’adressant à un public particulier, très peu de chances pour que les chaînes de télévision lui donne un jour sa chance.

Dommage parce que la réalité a beaucoup évolué.

Les gamers et autres geeks intéressés par le jeu vidéo sont de plus en plus nombreux aujourd’hui.
Bien souvent, ces mêmes personnes sont aussi des adultes, pères et mères de familles, qui partagent peut-être bien leurs passions avec leurs enfants. Des adultes, avec une certaine culture et des revenus, prêts à payer pour échapper aux programmes télévisés qui ne leur ressemblent pas.

ulule

Or les plateformes de « crowdfunding« , telles que kisskissbankbank, Kickstarter, Buzz my Band,  Ulule, etc… permettent de participer aux financements de projets que l’on a envie de voir aboutir tout en protégeant les artistes/créateurs et les contributeurs. Les projets dont l’objectif n’est pas atteint, n’ont pas d’obligation de production et l’argent des participants n’est pas perdu non plus si la somme fixée n’a pas été rassemblée.
Plus besoin de dépendre du financement des chaînes de télévision françaises et de leurs programmes qui ne se recyclent plus. Si ça vous intéresse, lisez le témoignage de Vincent Maraval qui permet de mieux comprendre le manque de diversité des programmes télévisuels.

Pour rejoindre les propos de Vincent Maraval justement, le crowdfunding a pour but de payer pour produire une série qui apporte un contenu et non pas financer le cachet de tel ou tel acteur célèbre.
Ce nouveau type de financements prendrait donc le contre-pied exact de ce que font les chaînes de télévision actuellement.

les plus populaires

agenda

Tags