Actualités | Formation à distance : After Effects Production, 2 semaines à la maison…

Formation à distance : After Effects Production, 2 semaines à la maison…

Formation distancielle : retour sur 2 semaines de formation à la maison et Internet…
 

La formation After Effects Production de 4 semaines allait entrer en 3ème semaine lorsque nous avons fermé nos portes le 16 mars, devant l’interdiction des lieux publics non indispensables.

Notre formateur et motion designer Stéphane Prince a pris le relai depuis chez lui, avec des stagiaires motivés pour ne pas stopper net leur formation… il restait 2 semaines à travailler, approfondir After Effects.

Nous avons mis en place un dispositif léger et fonctionnel :

  • un outil de web conference live, permettant de voir les visages des participants, qu’ils se parlent entre eux… mais aussi de partager les espaces de travail (After Effects), de prendre le contrôle dessus, mais surtout de regarder le travail du formateur, de montrer le sien…
  • l’octroi de nos licences Adobe CC à distance
  • la gestion de nos médias et projets, via des outils de cloud ou transfert de fichiers

Une problèmatique technique était l’exigence d’une connexion Internet correcte (minimum Adsl !) et d’un ordinateur, supportant After Effects… plus un micro et si possible une webcam. Mais aussi d’être disponible, dans la journée !

Le questionnement de beaucoup était de savoir si la formation à distance, le non présentiel, les vies et les corps séparés allaient rendre la formation froide et non comestible, inhumaine, ou difficile en tout cas à vivre à distance… ou bien si la pédagogie et le désir d’apprendre allaient permettre d’apprendre, de devenir autonomes, de partager et d’être heureux en formation distancielle.

Nous avons re-pensé la pédagogie en distanciel : ne pas faire des web conf live 7h par jour, mais alterner des moments en direct (démonstrations, explications théoriques, corrections…) avec des moments en solo, pour travailler un exercice, complètement déconnectés ou juste avec l’ambiance sonore de chacun-e… plus des moments de tutorats personnalisés, par vidéo conf ou appel téléphonique.

 

Stéphane Prince (formateur, en haut à gauche) et ses 5 stagiaires…

 

Stéphane Prince, retour sur cette formation :

J’avais 5 stagiaires équipés de matériel assez hétérogène (imac, macbook pro, de 2013 à 2019).

Nous avons utilisé une application de visioconférence très simple et efficace, GotoMeeting qui permet l’essentiel: partager des écrans, prendre le contrôle sur des ordinateurs à distance, se voir et se parler.

L’expérience a été très concluante. La distance n’a pas empêché une bonne ambiance dans le groupe.
L’utilisation des micros présente un avantage notable, on ne peut pas parler à plusieurs en même temps et l’écoute demande une certaine concentration.
Résultat, chacun écoute les autres et le rythme est par la force des choses plus doux.

De même, le fait que le formateur (moi) ne puisse pas venir voir chacun en 2 pas oblige les stagiaires à travailler sur leur autonomie. Autre avantage, à moins d’avoir 2 écrans dédiés l’un à After Effects, l’autre à Gotomeeting, chose que personne n’avait, les stagiaires ne peuvent pas à la fois regarder la préparation aux exercices et bidouiller de leur coté. Là aussi, le dispositif incite à une grande concentration à la prise de notes, ou, ce qui est propre au distanciel, à la capture d’écrans.
Cela ne m’a pas empêché de remontrer plusieurs fois les mêmes points délicats, mais j’ai senti une écoute plus précise que d’habitude, en tout cas en, en moyenne.

Le seul petit inconvénient tient dans la connexion internet qui est assez hétérogène, notamment en  ces temps ou la planète entière tire sur le réseau. Mais mis à part de rares moments, tout s’est assez bien passé de ce coté là. La lecture des videos n’est pas fluide pour les autres, mais elle suffit largement pour illustrer un cours.

Enfin, il faut reconnaître que le fait de se retrouver chez soi, et complètement isolé quand on coupe le micro et la caméra, pendant que les autres continuent à travailler et échanger, est aussi un plus. Les pauses sont des vraies coupures, et chacun peut vaquer à ses occupations sans perturber les autres.

Voilà, bien entendu, rien ne vaut le contact humain et la “rencontre“ n’est pas pareille quand on est à distance, mais j’ai été agréablement surpris et je pense que quand nous pourrons à nouveau nous déplacer librement, cette solution pourra etre mise en place pour des stagiaires qui habitent loin ou qui n’ont pas la possibilité de se rendre à Video Design. 

les plus populaires

agenda

Tags