Actualités | Conseils pour débuter en tournage vidéo : reflex / APN ? ou caméra légère ? Quels meilleurs choix ?

Conseils pour débuter en tournage vidéo : reflex / APN ? ou caméra légère ? Quels meilleurs choix ?

Vous voulez tourner des vidéos…
et vous avez un peu tout à apprendre ?

« Balance des blancs, température de couleur, diaph, obturateur, focale, mise au point, zebra, micros HF, cardio, hypercardio »… ces termes ne vous disent pas grand-chose ? ou en tout cas vous ne les pratiquez pas ?

Vous souhaitez des résultats professionnels ? filmer des plans bien cadrés, nets, avoir une belle lumière, le sujet mis en évidence, des mouvements fluides, un son précis et à l’écoute de chaque intervenant… et surtout que les images réalisées correspondent à votre scénario, à votre sujet…

Alors, quel est le meilleur choix ?

Est-ce un un APN hybride / reflex numérique ? les célèbres Sony A7S ou Canon 5D qui produisent une image cinématographique avec un bas budget ?
Ou bien une de ces caméras pro, assez simples d’apparence, plus très à la mode, et « assez onéreuses » (2500 à 4000 Euros) ?

Attention à vos débuts… et aux « apparences » !

Il faut comprendre la complexité de l’ensemble des paramètres que vous devrez gérer simultanément : voir (ce que vous voulez filmer), diriger (les personnes filmées,…), réaliser, et filmer donc… Car il vous faudra gérer simultanément :

  • régler une bonne balance des blancs : éviter une dominante bleutée ou rougeoyante, éviter des plans aux dominantes différentes, d’un lieu à l’autre…
  • régler une exposition correcte, et la conserver : ni trop sombre, ni « brûlée », surtout quand la météo change, quand on passe d’un intérieur à un extérieur….
  • régler une mise au point parfaite sur le ou les sujets du film, et la maintenir : même en mouvements (les vôtres ou ceux des personnages)… et ça ne se corrigera pas « au montage »…
  • bien capter les sons (50% de notre perception) : entendre correctement, éviter les bruits parasites (vents, chocs sur la caméra,…), gérer un ou plusieurs micros, leurs niveaux, leur accroche sur un personnage…

Cela fait beaucoup de choses, cela s’apprend, mais ce n’est pas évident, selon le type de situations et de sujets : reportages, urgence, clients impatients…

Or, avec un APN/ reflex numérique, on se retrouve non seulement à gérer ces différents paramètres, mais on le fait avec un appareil qui n’a pas d’abord été conçu pour la prise de vues vidéo : ce sont des appareils photo, compacts, qu’on ne peut pas tenir longtemps en main durant de longues séquences à filmer… Il faut leur rajouter des accessoires (au minimum de l’audio) qui les complexifient et n’améliorent pas leur sortie-du-sac-pour-filmer-tout-de-suite en urgence. Et surtout, les différents paramètres vidéo ne sont pas aussi accessibles qu’avec une caméra.

Enfin, question tarif, si un APN / reflex numérique est apparemment peu cher, cela peut s’avérer être un mythe : ajoutez les très belles optiques, le son, la lumière, le pied… le budget peut monter à 6000-10000 Euros…

En résumé, vous aurez compris que nous conseillons aux novices exigeants de débuter avec une caméra…

…mais ce n’est pas si simple ou si simpliste ! 🙂

Faisons le tour plus précisément des avantages et inconvénients des APN / reflex et aussi des caméras… et vous aurez l’impression que celui qui a écrit cet article change d’avis toutes les 15 secondes… 😉

Les Reflex numériques / APN

Nous aimons, nous adorons les reflex numériques / APN !

  • Ils sont compacts et discrets, et pourtant de très haute qualité !
  • Leur capteur très grand (entre une taille d’image super-16 à 24×36 plein format), offre 2 avantages hors du commun :
  • => une profondeur de champ réduite, donc une zone de mise au point précise, comme au cinéma, permettant de diriger l’attention du spectateur sur votre sujet
  • => une grande luminosité : les images seront belles, même en basses lumières, même la nuit…
  • Les reflex / APN ont des optiques interchangeables : de l’ultra grand angle, au télé, en passant par le macro ou l’objectif à décentrement… de quoi favoriser des prises de vues exceptionnelles et adaptées à chaque sujet : sport, pub, fiction… même si cela a un coût… mais vous n’êtes pas obligé d’acheter toutes les optiques ! Vous pouvez aussi prendre un bon zoom…

Mais les reflex / APN sont globalement plus complexes à manipuler pour un novice…

  • les multiples paramètres sont peu aisément accessibles, ramassés sur un tout petit boîtier (par rapport à une caméra)… et essayez l’hiver avec des gants !
  • ce sont des appareils qui finissent par ressembler à un arbre de Noël : en ajoutant un viseur loupe, un HF, un micro, une « cage » pour accrocher un moniteur ou un autre accessoire…
  • Un novice ou un cadreur de l’urgence (reportages…) aura du mal à être immédiatement opérationnel et capable de filmer en quelques secondes, après avoir sorti son arbre de Noël, pardon, son APN / reflex, de son sac…
  • quant au tarif, cela peut donc monter assez haut, entre un bon boîtier (onéreux), comme le Sony A7S III (4200 Euros TTC, nu !), quelques belles optiques exceptionnelles, et les « petits » accessoires obligatoires pour gérer le son, mieux voir, tenir et ajouter les accessoires…

Quels APN / Reflex numériques, et dans quels cas ?

Si vous êtes novice en tournage vidéo, dans certains cas un APN/Reflex numérique peut cependant être pertinent :

  • Si vous êtes photographe : car vous avez donc l’expérience de ces boîtiers, le passage à la vidéo sera alors plus naturel
  • Si vous avez besoin de leur double usage : faire des photos et des vidéos
  • Si vos situations de tournage vous laissent du temps pour régler image, son et cadre : vous avez un pied, vous faîtes des fictions, des pubs ou des documentaires « posés »… le temps et la patience sont au cœur de votre travail, les APN/reflex seront parfaits en ce sens pour concevoir avec soin de très belles images.

Nos APN / reflex numériques préférés en ce moment ?

  • Sony A7S III : capteur 4K ultra sensible de haute qualité, 10 bits 4:2:2 interne, profil log, stabilisation remarquable, ergonomie compacte et pro pour la vidéo… tarif nu 4200 Euros TTC
  • Fujifilm X-T4 : 4K, 10 bits 4:2:0 (interne) ou 4:2:2 (externe), stabilisation 5 axes, hautes vitesses, log, écran tactile… monture X (exotique ? on trouve de belles optiques : ici ou ), mais tarif très bas : 1700 Euros TTC
  • Lire notre guide des APN / Reflex pour apprécier les autres modèles disponibles… Canon C70, Canon 5D, Panasonic GH6, BMD Cinema Pocket Pro…

Les caméras (pro et légères) ?

Comme avantages, on peut dire que les caméras pro ont été conçues pour filmer et ont donc une ergonomie faite pour filmer tout de suite, et régler tout rapidement :

  • vous trouverez au bon endroit (sous la main) les bagues de mise au point, zoom et parfois même de diaphragme (iris)
  • les caméras pro ont déjà un petit micro, assez correct
  • elles proposent aussi des prises audio (XLR) professionnelles pour brancher deux micros : idéalement un micro choisi de meilleure qualité à mettre sur la caméra, et un micro sans fil (« dit « HF »), ou une autre combinaison de micros adaptés à chaque situation : interview croisées, personnage au loin, ambiance proche ou lointaine…
  • leur format est prévu pour filmer en les tenant (ou en les portant sur l’épaule), donc pour ne pas trembler ni souffrir longuement en tenant un objet trop lourd
  • les caméras pro proposent de pouvoir tout régler manuellement…
  • mais aussi de filmer en automatique, tout ou partie des paramètres : mise au point, balance, exposition, audio… selon votre degré d’urgence, vos autres difficultés, le type de situation…

Comme défaut « réputationnel » on peut critiquer les aspects suivants :

  • elles sont voyantes et assez encombrantes, ce qui parfois est une gêne (parfois non !)
  • leur petit capteur vidéo produit une image « télé », où tout est net (si vous n’avez pas raté la mise au point !)
  • elles sont également onéreuses : compter entre 2000 et 10000 Euros une caméra vidéo…

Pourtant, nous conseillons vraiment de commencer la vidéo (dans 70% des cas) par une caméra vidéo pro, et d’ailleurs on trouve certains modèles récents qui offrent compacité, économie et un capteur un peu plus cinéma. Voir plus bas, nos liste de caméras conseillées.

Quelle caméra pro légère pour débuter ?

Des caméras pro et légères, avec capteur 1 pouce (produisant donc une image à la profondeur de champ plus subtile) sont proposées entre 1400 Euros et 2600 Euros TTC :

  • Sony HXR-MC88 : full HD, 2 XLR, filtres ND, viseur, 1 bague seulement : 1400 Euros TTC
  • Sony NX100 : full HD, 2 XLR, filtres ND, viseur, 3 bagues : 2000 Euros TTC
  • Canon XA50 : 4K, 2 XLR, stabilisateur, viseur, 3 bagues : 2200 Euros TTC
  • Panasonic HC-X1E : 4K, 3 bagues, 13 boutons, zoom grand-angle, ralentis HD 120 im/s, stabilsateur… 2500 Euros TTC
  • Sony HXr-NX80 : 4K, HDR, autofocus ultrarapide… 2600 Euros TTC

Nos formations à la prise de vues pour débuter et devenir pro :

Un APN / reflex numérique monté sur un gyrostabilisateur (Ronin)

les plus populaires

agenda

Tags