Actualités | Canon lance l'offensive sur le 4K

Canon lance l'offensive sur le 4K

Canon officialise l’EOS-1D C, un reflex capable d’enregistrer en 4K dont le prototype avait été dévoilé lors de la présentation du C300. En outre, la marque propose 4 nouveaux zooms cinéma 4K. Pour enfoncer le clou, une C500 est en développement pour ancrer définitivement la marque dans le cinéma 4K.
canon-eos-1d-c

L’EOS-1D C : le premier reflex 4K

Un reflex permettant de filmer en 4096 x 2160 pixels (4K) :
Le 1D C repose sur la base du reflex professionnel avec un capteur 24×36 de 18 Mpx. Il sera donc capable de photographier «classiquement» (AF 61 points, cadence rafale à 12 voire 14 vps…), mais pourra se muer en caméra 4K alors que la version X est limitée au HDTV 1080. Côté technique, l’enregistrement s’effectue de manière assez étonnante en MJpeg. Le codec est un peu désuet, mais facile à monter sur une petite configuration matérielle (les images sont compressées en JPeg de manière indépendante). Si la colorimétrie est encodée en 4:2:2, le flux vidéo reste malheureusement en 8 bit, mais pour l’instant il est difficile de se prononcer sur la qualité des images, l’EOS-1D C étant le premier reflex à filmer en 4K avec cette profondeur d’échantillonnage.

L’EOS-1D C filme à 24, 25 ou 50p que l’appareil soit en 2K ou en 4K. En 4K, vous pouvez soit utiliser le format 24×36 du capteur soit réduire la surface utile au format APS-H assez proche du format Super35 mm. Attention, si les optiques EF seront toutes compatibles avec le boîtier, le 1D C ne pourra recevoir les optiques EF-S réservées aux boîtiers APS-C.

Le reflex présente deux avantages : il est plutôt léger et compact et dispose d’une sortie HDMI non compressée qui permet d’enregistrer le flux vidéo sur un enregistreur externe en 4:2:2 dans un format offrant plus de latitude en postproduction que le MJPeg (ProRes ou MXF par exemple). En outre, Canon propose la courbe de gamma Canon Log (la même présente dans la C300) qui permet d’étendre l’exposition en postproduction afin d’obtenir un rendu plus « cinéma ». Toutefois, le flux vidéo restera en 8 bits. On regrette que Canon ne propose pas un mode 10 bits qui apporterait une vraie latitude de travail en postproduction avec la courbe de gamme Canon log. Avec un échantillonnage 8 bits, les possibilités de retouche sont beaucoup plus limitées.

L’opérateur aura également la possibilité de grimper jusqu’à 25 600 ISO pour des prises de vue en basse lumière. Notez quel le 1D C propose également l’enregistrement HDTV 1080 en H.264 Intra ou IPB comme le 1D X. Notez que contrairement à ce dernier, la version Cinema n’est plus limitée à 29 minutes pour la durée d’enregistrement.

Le Canon EOS-1D C sera livré avec une série de logiciels pour faciliter le travail vidéo avec notamment un dispositif pour visualiser les images 4K Motion JPeg et HDTV 1080 sur un moniteur externe sans perte de qualité d’image et un logiciel pour visualiser les vidéos enregistrées avec une courbe gamme Canon Log sur un moniteur standard.

Le boîtier sera disponible cet été pour environ 10 000 $.

les plus populaires

agenda

Tags