Actualités | Apple Final Cut Pro X… entre amour et haine !

Apple Final Cut Pro X… entre amour et haine !

Final Cut Pro X attire haine, amour… et passions ?

Toujours régulièrement mise à jour, l’application Apple Final Cut Pro X (un X à prononcer « dix ») a ses adorateurs et ses détracteurs.

l’interface de Final Cut Pro X met l’accent sur la visualisation du film, avant toute chose !

Les premiers, ceux qui adorent Final Cut Pro X, apprécient :

  • sa simplicité, voire sa ressemblance avec l’ultra simple iMovie
  • ses fonctions pro : trim, métadonnées, multicam, 4K, VR, gestion des luts, HDR/rec2020… en un mot, le pro avec l’apparence du simple !
  • sa puissance et son ergonomie : pour des process rapides… oublier la machine et travailler nos contenus !
  • une grande stabilité sur Mac ! oui, forcément…
  • un coût très bas (moins de 300 Euros) et des mises à jour gratuites depuis son lancement…
iMovie et Final Cut Pro X partagent une esthétique et une philosophie… pour plusieurs bonnes raisons, qui ne plaisent pas toujours aux détracteurs puristes !

Les seconds, ceux qui médisent sur FCP X, critiquent :

  • FCP X serait un iMovie, un outil amateur, non pro
  • Final Cut Pro X serait incompréhensible, surtout pour un monteur « Avid » ou « FCP 7 »
  • il n’y aurait pas de pistes son…
  • Apple aurait arrêté la vidéo… ou arrêterait bientôt Final Cut Pro X
  • en les questionnant, on constate souvent qu’ils l’ont peu essayé, voire pas du tout

Force est de constater que depuis son lancement, Final Cut Pro X continue d’être développé, vendu et mis à jour, régulièrement, même si le calendrier des mises à jour de FCP X n’est pas celui d’Adobe, fréquent et conséquent pour sa suite Adobe CC, ou celui quasi hystérique de BMD pour DaVinci Resolve, qui semble vouloir avaler et aplatir toute concurrence…

Une grande force de Final Cut Pro X est son optimisation avec les macs, forcément, mais c’est appréciable : FCP X va vite, avec une bonne carte graphique, un bon Mac… de nombreux calculs se font en tâche de fond, voire ne se font pas, et tout s’affiche en temps réel : effets, titrages, en 4K, en Raw…

Des magnétoscopes à cassette… préhistoire du montage vidéo numérique !

FCP X a été réécrit pour des workflows avec cartes mémoires (et donc des métadonnées et des rushes en pagaille) et des diffusions sans cassette…
A sa sortie cela faisait peur !!! …plus de capture de cassette…
Aujourd’hui on comprend rétrospectivement qu’Apple avait raison, privilégiant les diffusions en fichier, pour la TV, le web, les smartphones et tablettes, réseaux sociaux. Des diffusions faciles depuis FCP X, en quelques clics.

Final Cut Pro X s’est concentré depuis ses débuts sur la gestion cartes mémoire, avec accès et tri des métadonnées, transferts et conversions en tâche de fond…

Qui utilise Final Cut Pro X ? 

Tout le monde vous dira que les pros sont sur Avid, que France Télévisions est passé à Premiere Pro, et que Apple a arrêté FCP X, que personne n’utilisait d’ailleurs… Enfin, tout le monde… ceux qui parlent beaucoup (trop) !

De nombreuses chaînes de télévision utilisent encore et toujours FCP X ! Oui, même nos chaînes françaises, principalement en usage mobile, pour journalistes, sur le terrain : les fameux JRI ou JRIM.

Evidemment, de très nombreux indépendants, réalisateurs, freelances, monteurs… montent chez eux leurs projets, avec FCP X, de façon souple, flexible, économique… et pro !

Si on suit le site fcp.co, ou qu’on épluche leurs centaines d’articles depuis bientôt dix ans, consacrés en grande partie à la galaxie Final Cut Pro X, on constate les innombrables productions utilisatrices de workflows avec FCP X : chaînes, services d’info, fictions, séries web, universités américaines, productions sportives avec flux live, réalisateurs connus ou brillants, ou inconnus…  des films, même oscarisés ou oscarisables, une rédaction papier norvégienne entièrement passée à FCP X, des milliers de vidéo clips, des films utilisant des rushes tournés en iPhone jusqu’aux films tournés en Red et Alexa… la liste est infinie. Comme celle des concurrents, bien sûr.

The Silent Child, film de fiction oscarisé, monté avec Final Cut Pro X

Venez vous former !

Vous comprendrez la philosophie intuitive et rapide de FCP X, ses nombreuses fonctionnalités, puissantes et adaptées à de nombreux usages : info, live, multicam, fiction, reportage, doc, diffusions multiples, travail rapide ou de haute couture… nous proposons des formations à Final Cut Pro X de tous niveaux et durées !

Formation Final Cut Pro X à Video Design Formation, en 2019 à Paris.

les plus populaires

agenda

Tags