Actualités | Transférer son site WordPress

Transférer son site WordPress


Il est parfois utile, quand on ne dispose pas d’un accès internet de pouvoir travailler sur un site WordPress en local plutôt qu’en ligne. Il faudra alors transférer le site depuis l’hébergeur sur votre propre ordinateur.
 

Je recommande généralement de commencer par l’installation de WordPress chez l’hébergeur avant de transférer son site en local, ce qui est plus pratique que l’inverse pour des raisons de paramétrages de serveur web.
 

1/ Pré-requis : avant de transférer…

Au préalable, il vous faudra avoir préparé votre ordinateur à fonctionner comme un pseudo serveur web. Pour ce faire, sur Mac, il faut procéder à l’installation de MAMP (ou de WampServer sur PC).
 

Pour transférer votre site WordPress, il faudra exporter à la fois vos fichiers personnalisés (le contenu du dossier wp-content) ainsi que votre base de données (au format SQL).
 

 

2/ Export depuis le site distant

– via le logiciel de transfert de fichiers par FTP (Filezilla par exemple), il vous faudra récupérer tous vos fichiers WordPress et les copier sur ordinateur. Si vous utilisez MAMP, ces fichiers sont à copier dans le dossier « htdocs » de MAMP (soit directement à la racine du dossier, soit dans un sous-dossier).
 

– une fois ces fichiers copiés, ouvrez le fichier « wp-config.php » (celui du site local – sur votre ordinateur).
 

– dans ce fichier, remplacez les informations d’accès à la base de données : nom de la base de données, nom d’utilisateur, mot de passe et adresse du serveur de base de données. Lorsque l’on utilise MAMP, le nom d’utilisateur et le mot de passe sont toujours « root » ; l’adresse du serveur de base de données sera toujours « localhost ». En revanche, le nom de la base de données sera celui que vous indiquerez lors de la création de la base de données locale. Vous pouvez choisir n’importe quel mot mais il ne doit contenir ni majuscule, ni espace, ni caractère accentué et ne doit pas commencer par un chiffre.
 

– ouvrez MAMP et sa page d’accueil, sélectionnez Outils > phpMyAdmin pour ouvrir l’interface de gestion des bases de données. Cliquez sur l’onglet base de données et entrez le nom que vous avez choisi pour votre base de données locale. Le menu déroulant « Interclassement » est à positionner sur la règle « utf8_general_ci ». Il suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Créer » et de fermer la fenêtre phpMyAdmin, la nouvelle base de données est créée.
 

– connectez-vous ensuite à votre espace client chez votre hébergeur pour accèder à votre base de données via l’interface de phpMyAdmin.
 

– dans phpMyAdmin, ouvrez la base de données de votre site et cliquez sur l’onglet « Exporter » situé en haut de la fenêtre.
 

– pour les options d’export, choisir l’option « Personnalisée » puis « Diriger la sortie vers un fichier ». Aucun autre paramètre n’est à modifier, il suffit de cliquer sur le bouton « Exécuter » en bas de page pour lancer la sauvegarde de la base de données.
 

– votre navigateur vous proposera alors de télécharger le fichier de sauvegarde qui aura pour intitulé « nomDeVotreBaseDeDonnees.sql », qu’il vous faudra enregistrer.
 

 

3/ Opération inverse

Pour transférer un site installé en local vers son hébergeur, il faut répéter les mêmes opérations, dans le même ordre mais en partant du serveur local vers le serveur distant.

petites annonces

les plus populaires

agenda

Tags

mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2016