Actualités | Les meilleures caméras grand capteur, notre aide au choix selon les besoins !

Les meilleures caméras grand capteur, notre aide au choix selon les besoins !

Guide pour choisir la meilleure caméra grand capteur, selon 5 critères… discutables !

La caméra Canon C70, une caméra grand capteur très compacte, comme un très gros reflex…

Les caméras grand capteur proposent un capteur de grande taille, entre super 16 et 35mm, une taille nettement plus importante que les capteurs des caméras vidéo habituelles… Un petit capteur engendre une profondeur de champ importante, voire souvent quasi infinie, ce qui est le signe distinctif des images de télévision (on voit tout net, sur tous les plans d’une image, du plus près au plus lointain), par rapport à une image cinématographique, où la taille de la pellicule et désormais des (grands) capteurs induit une profondeur de champ réduite, et permet depuis plus d’un siècle une esthétique utilisant la faible profondeur de champ comme élément de sens, parmi d’autres : faire le point sur un personnage dans une scène complexe, ou sur le détail d’une scène (un objet…) permet de focaliser l’attention du spectateur sur un élément. Changer le point, ouvrir la profondeur de champ… sont des éléments du langage cinématographique qui sont peu à peu mis à disposition des caméras vidéo, autorisant une esthétique plus fine et des analogies avec le cinéma. [Les caméras vidéo « traditionnelles » actuelles les mieux pourvues proposent un capteur 1 pouce].

Le travers

 

Nos 5 critères pour choisir la meilleur caméra grand capteur :

  • le prix, évidemment…
  • les fonctionnalités et l’ergonomie
  • son adoption par le marché des productions…
  • le workflow obligatoire
  • sa pérennité

Explicitons ces choix, en commençant à l’envers….

La pérennité ? Il faut réfléchir à la pérennité d’un outil aux fonctionnalités spécifiques par rapport aux évolutions techniques ou de diffusion : par exemple une caméra HD a peu d’avenir, face aux exigences des diffuseurs de disposer de masters 4K…

Le workflow obligatoire : il faut s’interroger sur l’après tournage… on monte sur quoi ? on diffuse comment ? on étalonne avec quoi ? Certaines caméras peuvent nécessiter un stockage lourd, ou leur codec apprécier un outil de postproduction très « moderne »…

L’adoption d’une caméra par les productions ? si vous êtes intermittent(e) ou freelance, vous chercherez à choisir une caméra appréciée par les productions… un choix plus pertinent peut même être une caméra plus récente qui donnera envie à une prod de l’essayer en vous engageant !

Les fonctionnalités sont l’aspect le plus important : monture (économique ? performante ?), capteur, sensibilité, plage dynamique, section audio (pro?), stockage (lourd ? cher ?), codec (performant ? lourd ?), échantillonnage, profondeur couleur, HDR… et enfin l’ergonomie et la compacité/portabilité. Une caméra compacte sera discrète mais moins facilement opérable rapidement, tandis qu’une caméra lourde mais se portant à l’épaule sera appréciée dans d’autres circonstances…

Le prix, évidemment, entre 2000 et 20000 Euros, cela peut tout changer dans votre appréciation d’une caméra imparfaite, mais peu chère ou baucoup trop !

 

Les meilleures caméras grand capteur, selon James Simon…

Longtemps la caméra Canon C300 a été une caméra grand capteur de choix (pour les productions de docs / TV) : relativement compacte, monture Canon EF, bonne ergonomie notamment en section audio… son tarif élevé était dissuasif pour les indépendants. La C300 mark III est relativement abordable (9990 Euros HT nue), son capteur (haute qualité) et son autofocus en font une caméra assez compacte et de haut niveau pour le documentaire.

La Canon C70 est le dernier petit bébé grand capteur de Canon : compacte comme un gros reflex, elle a tout d’une caméra pro (prises XLR, filtres nd,…) et de très belles performances (4K, double iso), pour un tarif discutable (4275 Euros HT nue) : bas pour une caméra grand capteur (surtout Canon !), élevé pour un reflex, ce qu’elle n’est pas

Canon propose d’autres modèles : C200, C500, aux usages plus exigeants (tarif et workflow aussi).

La Sony FX6 est la nouvelle caméra grand capteur entrée de gamme par Sony : compacte, pro, sensible… pour 5500 Euros HT nue elle offre du 4K à 120im/s, un AF rapide, un capteur ultra sensible, et un codec 10 bits 422 interne.

La Sony FX9 est la grande sœur de la FX6 : caméra d’épaule, 6K, nd variable, double iso… à un tarif encore abordable : 10000 Euros ht nue.

BMD Pocket Cinema Camera 6K Pro est une caméra en forme de gros reflex, à l’ergonomie et aux performances enfin dignes d’une caméra pro : pour 1875 Euros ht nue, elle offre une monture (Canon EF), du 6K, double iso…

BMD URSA Mini Pro 12 est une caméra super 35 12K (!!!) à 4995 Euros HT nue : double iso, 14 diaphs, monture PL, 220im/s en 4K…

 

 

On retrouvera la plupart de ces matériels dans nos formations de prises de vues :

On y trouvera également nombre de caméras tout aussi intéressantes et moins nouvelles, mais bien implantées, utilisables, compactes… comme des caméras de poing XDCam HD/4K, les Canon C300 (I et II), Sony FS5 et FS7, les caméras grand capteur BMD Cinema Pocket 6K et Panasonic Eva1,…

les plus populaires

agenda

Tags