Actualités | Bruno Guillard chef opérateur et réalisateur, anime la formation Techniques de prise de vues approfondies : « les stagiaires sont parfaitement autonomes en fin de stage »

Bruno Guillard chef opérateur et réalisateur, anime la formation Techniques de prise de vues approfondies : « les stagiaires sont parfaitement autonomes en fin de stage »

Bruno, tu animes la formation de prise de vues approfondies, avec beaucoup de types différents de matériels (caméras, APN)… comment est-ce possible ?

Il s’agit d’une formation qui s’étale sur une durée suffisante (3 semaines) pour aborder tous les types de caméras, et c’est justement tout l’enjeu de cette formation.

Les stagiaires en sortent avec les connaissances et les astuces nécessaires pour réussir à filmer avec tous types de caméras / appareils photo. C’est selon moi la grande force de ce format de 3 semaines.


Que peut-on trouver dans cette formation ?

Nous attaquons en premier lieu les bases de la technique, afin de permettre à chacun d’être capable de comprendre la théorie sans aucune zone d’ombre (de l’exposition, au principe d’iso natif et double iso etc..).

Puis nous attaquons les différents types de caméras, du petit capteur à la caméra ciné en passant par l’appareil photo, chaque matériel ayant ses avantages et ses inconvénients. Le but est que, dès la fin de la formation, chacun puisse faire son choix en fonction de ses besoins et de ses projets.


Quelle autonomie atteint-on ?

En sortie de stage, chaque stagiaire est capable de choisir sa caméra/appareil photo en fonction de ses besoins, de l’accessoiriser mais également de faire des choix de workflow (type de gamma, réglage colorimétrique..).

Les stagiaires sont parfaitement autonomes en fin de stage et sont prêts à se lancer dans de réels projets, de la préparation de la caméra (menus) aux choix techniques à faire une fois sur le tournage (white balance, exposition…) et à la manipulation rapide dans les menus.

Je fais régulièrement un suivi des projets post-stage avec les stagiaires et le résultat est véritablement à la hauteur de nos attentes.

Quels types de projets / ateliers personnels peut-on faire ?

Dans le stage, la dernière semaine est prévue pour le tournage en situation réelle, avec 2 jours de tournage et 2 jours de montage.

Certains viennent avec leurs propres projets, d’autres se le créent au fur et à mesure des premiers jours. 
Le dernier vendredi est prévu pour le visionnage, et discussion autour des images, de la construction du récit et du montage.

Tous les types et sujets sont abordés, du court métrage aux premières scènes d’un documentaire en préparation, en passant par la captation de danse…

La formation permet de travailler des captations dans notre studio équipé de lumières, fond vert, grue…

En savoir plus sur la formation Formation Techniques de prise de vues approfondies : pratique et montage

  • Connaître les caractéristiques techniques d’une image vidéo
  • Préparer le tournage d’un reportage
  • Sélectionner le type de caméras et d’appareils photos numériques en fonction des conditions de tournage
  • Paramétrer et manipuler des caméras et des appareils photos numériques pour filmer un sujet
  • Choisir et paramétrer le matériel de prise de son
  • Analyser un lieu de tournage pour installer les différents éléments nécessaire au tournage (lumière, micro, caméra, sujet)
  • Produire des plans satisfaisants à tous points de vue : lumière, cadre, point, exposition, son…
  • Dérusher dans un logiciel de montage pour peaufiner le tournage et préparer le montage
  • Maîtriser les bases d’un outil de montage
  • Pré-monter des sujets de reportage, interview, sujet magazine avec des outils de montage
  • Maîtriser les exports de diffusion
Techniques de prises de vues vidéo
Bruno Guillard (à gauche) chef opérateur, anime la formation.

les plus populaires

Mots-clés