Actualités | Bruno Guillard, chef opérateur et réalisateur, anime la formation Techniques de création lumière : « L’évolution du matériel d’éclairage est absolument fantastique ! »

Bruno Guillard, chef opérateur et réalisateur, anime la formation Techniques de création lumière : « L’évolution du matériel d’éclairage est absolument fantastique ! »

Bruno, qui es-tu et que fais-tu ?

Je m’appelle Bruno, je suis chef opérateur et réalisateur dans le documentaire et la publicité.

Quel est ton parcours professionnel ?

Diplômé de l’ESRA en 2006, puis Chef Opérateur dans la fiction (numérique, pellicule 16 et 35mm) et également monteur (Citroën, Renault, planiMonteur…), je me dirige petit à petit vers le tournage de publicités (Ubisoft, Thalys, Le BonCoin, Eden Prod…) et documentaires (siècle production, Elephant doc, Arte…)En 2014 je commence mon travail de formateur “Prise de vue”, et de consultant (audit, préparation de workflow, perfectionnement des équipes).
En 2016 je développe mon activité en tant qu’étalonneur (Thalys, DDBMediawan) et passe mon brevet de pilote de drone (déclaré à la DGAC).

Bruno Guillard, tournage en Norvège.


Comment vois-tu l’évolution des techniques et matériels d’éclairage ?

L’évolution du matériel d’éclairage est absolument fantastique !

Aujourd’hui la puissance d’un projecteur équivalent à 500w tient dans la paume de la main et consomme moins de 60w.

Les nouveaux projecteurs Aputure led Amaran rejoignent nos équipements lumière…

Le rendu des couleurs est de plus en plus impressionnant et la polyvalence des COB permet aujourd’hui à chacun de s’équiper pour tous types de projets sans avoir à dépenser une fortune. 

Tournage pour la société Chanel : 3 projecteurs Aputure Cob, dont un en lanterne (au dessus) pour un effet « salon », un en boule chinoise (devant le personnage) pour la douceur du contraste, un sans accessoire (sur le fond) pour créer une lumière en forme de cône sur le mur.

Quels sont  les matériels utilisés ?

Je tourne en documentaire principalement avec des feuilles LED (Fomex) qui associent une simplicité de mise en place et de légèreté indispensable pour ce genre de tournage.
Pour la publicité je m’oriente plutôt vers des COB, pour leur coté polyvalent et assez puissant, ainsi que des tube Nanlite, simples à mettre en place et très jolis à l’image.

La formation de création lumière : quels sont les contenus enseignés ?

Lors de cette formation, j’enseigne les principes du contraste et de la mise en lumière, l’importance de la taille de la source et quel projecteur utiliser en fonction du rendu souhaité… mais également du budget.

Le but est de donner toutes les connaissances et les moyens pour créer ses lumières en fonction de ses inspirations et que chacun puisse trouver sa patte et son style en fonction de ses projets et de ses envies.

Comment cela se passe, pratiquement ?

Le stage se déroule en 5 jours.

Chaque exercice met en application un principe et permet de poser les bases de façon solide et perenne.

Nous alternons théorie et pratique, soit en studio (fond noir, blanc etc..) soit en situation réelle avec des contraintes auxquelles chacun est confronté régulièrement : pièce trop étroite, trop contrastée, etc…
Je termine chaque journée par un moment « questions/réponses » pour être sûr que chaque stagiaire ressorte de la journée avec une vision claire des thèmes abordés.

Quelle autonomie les stagiaires peuvent-ils atteindre ?

En fin de formation les stagiaires sont autonomes pour faire tous types de lumières de façon simple et efficace.

Attention, il est indispensable de bien se souvenir que seule la pratique permet de mémoriser l’ensemble et d’acquérir les bons réflexes au quotidien. 
Il n’y a pas de magie ni de « talent »… j’encourage tous mes stagiaires à mettre en pratique dès que possible car il n’y a que par la répétition et le travail que toutes les techniques et astuces apprises pendant le stage seront véritablement efficaces.
Une fois que les bases sont bien ancrées en tête, le reste ne nécessite finalement qu’un peu d’imagination (et de pratique !)

En savoir plus sur Bruno Guillard :

En savoir plus sur la formation Techniques de création lumière :

  • Choisir sa caméra en fonction du type de tournage et des contraintes lumière
  • Choisir ses projecteurs en fonction du budget et des contraintes
  • Créer une installation lumière 3 points pour interview
  • Réaliser une installation lumière raccord pour tourner une fiction courte
  • Donner une intention à son image grâce à la lumière
  • Apprendre à anticiper et mettre en place un set-up en amont.

les plus populaires

agenda

Tags