Actualités | Big Shoot / Dimension 3: Bilan pour la stéréoscopie 2013.

Big Shoot / Dimension 3: Bilan pour la stéréoscopie 2013.

LBS_D3_YakYakYak 2

Nous vous postons les vidéos du salon Dimension 3 /Big Shoot, mais nous n’avons pas encore fait un point de ces 2 jours. L’heure a sonné de vous partager ce que nous y avons appris.

Pendant deux jours, les visiteurs se font rares, alors les exposants discutent entre eux… D’ailleurs, on les plaint un peu…
Les moyens mis en place, tels que les animations du cirque sur le plateau de tournage, tombent à plat… En parlant avec différents exposants, j’apprends que le salon des Cross Video Days, 1er marché Européen pour le contenu cross-média et transmédia, qui se déroule dans le dock juste en face, aurait initialement dû se dérouler dans le même lieu que le Big Shoot.

Beaucoup d’exposants pensent que la stéréoscopie dans le cinéma actuel est mauvaise car mal utilisée.
« Elle n’a pas d’avenir. » Le marché en France n’est pas brillant. La 3D a « loupé sa chance ».
L’intervenant de chez Meduza m’explique qu’il n’aime pas le cinéma 3D, que le fait de porter des lunettes pour profiter de la stéréoscopie (3D relief) n’intéresse pas les gens, et puis la 3D relief manque de « content » (= du contenu !). A comprendre qu’il n’y a pas suffisamment de projets/sujets qui utiliseraient la stéréoscopie à bon escient…
Souvent pour les professionnels eux-mêmes, pratiquer la stéréo est une contrainte, de par l’équipement – 2 caméras à porter ainsi que tout le système dédié, et puis les connaissances – comment installer les caméras, quelle distance, BREF un savoir bien spécifique qui n’est pas en possession de tous. Pour faire de la bonne stéréo donc, il faut être motivé.

Si on élimine le cinéma relief, qui ne fait plus frétiller les foules, que nous reste-t’il d’intéressant sur ce salon?
Les espaces de stockage et les supports avec écran 4K ou 3D relief… et finalement nous en revenons aux Cross Video Days. Pourquoi?

Voici l’exemple de LevelS3D. Cette société spécialisée sur la postproduction en relief et le développement d’applications de réalité augmentée. LevelS3D possède une équipe de R&D qui favorise le lien entre les supports et le contenu sur son logiciel Mystica.
On peut visionner leurs productions sur tout écran télévisé avec ou sans lunettes 3D, ou encore sur tablette tactile dont l’écran est en relief.
Pour eux, le nouveau marché à saisir est celui de l’interactivité et du transmédia, crossmédia.
Ils exposent sur le Big Shoot, mais leur position a été délicate puisqu’ils devaient initialement également être sur le salon du Cross Video Days juste en face.
Pour Loïc Beauvillain, directeur de la société LevelS3D, post production en 4K/S3D pour le cinéma, documentaires ou télévision, c’est faire un mauvais choix que de séparer ces 2 événements qui ont tout en commun puisqu’ils assemblent technique et contenu. C’est également mon ressenti.

crossvideodays

L’organisation de ce salon est à l’image de ce qui fait défaut à la stéréoscopie ou 3D relief actuellement.
Si nous continuons à séparer contenu et technique, nous continuerons à nous tromper de voie et la 3D relief disparaitra.
L’apparition des contenus transmédia et crossmédia se présente comme une aubaine pour cette technologie du relief.
Le « transmédia » et le « crossmédia » sont des termes encore jeunes, mais tout reste à explorer dans ces domaines!
Ludiques, sociales, ou culturelles, les prémisses sont déjà sympathiques.
Espérons que le cap soit franchi et que nous trouverons Le Big Shoot et le Cross Video Days sous le même toit l’année prochaine.

 

les plus populaires

agenda

Tags