Actualités | Avid Media Composer 7.0, test complet

Avid Media Composer 7.0, test complet


Je vous propose dans cet article un petit passage en revue – quasi exhaustif – des principales nouveautés d’Avid Media Composer, version 7… logiciel de montage incontournable. Si cette version 7.0 n’offre pas de révolution, elle apporte son lot de belles évolutions.

Background Services : Consolidate et Transcode en tâche de fond !

A mon sens, cette fonction est une des nouveautés majeures de cette version 7.
Lors de l’installation du logiciel, un service de tâche de fond (le fameux Background Services) va s’installer par défaut. Après l’avoir activé dans le logiciel, il va vous permettre de commencer votre dérushage, voire votre montage, tout en Consolidant/Transcodant.

MC7_Capture-Ecran_01

Par ailleurs, une fois lancé, le service ne s’éteint pas quand vous quittez l’application : il tourne toujours et le suivi de progression est possible dans un simple navigateur Web.
Par contre, attention, ce processus est plutôt gourmand en RAM. Avid recommande 8 Go au minimum, voire 16 Go pour être à l’aise. Après quelques tests, il semble surtout que ces 16 Go (couplés à des processeurs qui ne datent pas trop) soient indiqués pour le Transcode (= recompression des rushes), un Consolidate (= simple ré-encapsulage des rushes) pouvant se contenter de 8 Go de RAM.
Piqûre de rappel : depuis la version 6.0, Media Composer est un logiciel 64 bits. Ce qui signifie que plus vous aurez de RAM dans votre machine, plus vous gagnerez en fluidité dans votre travail au quotidien.

FrameFlex : choix du recadrage pour les hautes résolutions

L’outil FrameFlex permet au logiciel de faire non pas un Resize destructif, mais de véritablement choisir son recadrage en Full HD dans des résolutions supérieures au 2K (grosso modo l’équivalent à l’effet Pan & Zoom qui existe pour les images fixes). Cette possibilité est à utiliser idéalement sur les rushes liés via l’AMA, avant un Consolidate/Transcode.
De plus, une fois monté dans la Timeline, il est possible d’animer ce recadrage via l’Effect Editor, en posant simplement des keyframes.
Cet outil était attendu depuis longtemps par tous les monteurs et réalisateurs de fictions et de clips notamment.

MC7_Capture-Ecran_02

Color Conversion : Intégration totale des LUTs

Dans la même veine, un autre outil nommé Color Conversion, jusqu’alors réservé dans une forme simplifiée aux rushes provenant des caméras RED, permet maintenant d’appliquer des LUTs 1D/3D et CDLs à n’importe quel format.
Là encore directement sur les fichiers AMA avant un Consolidate/Transcode, mais aussi sur des clips « normaux ».

MC7_Capture-Ecran_03

Outil sympathique… si votre Chef op’ a pris le temps de faire des LUTs, ou simplement pratique pour une conversion de l’espace colorimétrique en REC 709 sur des rushes Raw ou LogC avant le montage, afin de travailler sans l’effet « grisouille » caractéristique.
Cet outil est aussi fort utile pour l’étalonneur qui va pouvoir récupérer ces informations colorimétriques, conservées lors d’un export AAF (vers DaVinci Resolve, Scratch, etc.).

Le son n’a pas été oublié

Dans l’Audio Mixer, un réglage du gain Master fait son apparition. Il permet de moduler le gain pour tout son montage. Il comporte bien entendu son propre Vu-mètre, comme les pistes séparées.
Autre apparition dans l’audio Mixer : les plug-ins RTAS. Ces derniers permettent notamment d’appliquer en temps réel un compresseur ou un équaliseur par exemple sur tout un montage, via le gain Master.
Pour en finir avec l’Audio Mixer, signalons une nouveauté bienvenue pour les configurations de travail mono-écran : le masquage de ses éléments. Il suffit d’aller dans le menu « hamburger » de l’Audio Mixer et de choisir « Set Display Option ».

MC7_Capture-Ecran_04

Du côté de la Timeline, activer le Clip Gain fera apparaître une nouvelle icône en bas à gauche de chaque plan sonore.
Cliquer sur celle-ci fera apparaître un « mini-Audio Mixer » qui permettra de changer le gain du plan de manière très rapide.
L’indication de gain est reprise de manière claire, juste à côté de l’icône.

MC7_Capture-Ecran_05

Enfin, les Waveforms créées sont maintenant mises en cache. En clair, elles ne devront plus être recalculées à chaque redémarrage de l’application, d’où un gros gain de temps à la clé !

AMA

Les fichiers connectés via l’AMA peuvent dorénavant apparaître dans le Media Tool.
Seuls les Media Files « en dur » étaient accessibles auparavant. Cette possibilité est due au fait que des Media Databases sont maintenant créées pour les rushes liés via l’AMA, à l’image des Media Files (d’où leur gestion par le Media Tool).
Espérons que cela « renforce » dans la pratique la gestion des rushes en AMA qui, quoiqu’Avid en dise, n’était pas des plus stables jusqu’à présent…
Par ailleurs, il n’est enfin plus nécessaire d’entrer dans la Console pour savoir quels sont les plugins AMA installés. Un tour dans l’onglet Info de la fenêtre Projet suffit à afficher ces informations.

MC7_Capture-Ecran_06

Note : je n’ai pas encore poussé les tests, mais il semble que Panasonic ait profondément revu son « business model » vis-à-vis des plugins AMA et réserve certaines fonctionnalités à l’adjonction d’options payantes ! Il semblerait que le système de gestion de ce plugin ne soit pas au point et oblige – dans certaines circonstances – à réinstaller le gestionnaire de droit d’utilisation à chaque redémarrage. À suivre de près et à tester donc…

Dorénavant, le lien vers les volumes et fichiers AMA passe par une seule et même fonction : AMA Link, avec une fenêtre redessinée. Adieu donc Link to AMA Volume et Link to AMA Files

MC7_Capture-Ecran_07

Le Setting AMA se dote de l’ajout de la possibilité de préserver la couche alpha lors du lien, comme lors d’un import classique.

MC7_Capture-Ecran_08

Enfin, signalons le support du format XAVC de Sony, mais seulement dans sa version HD, l’XAVC 4K est prévu pour « un peu plus tard ».

Dynamic Media Folders

Pour ceux qui sont habitués au logiciel d’encodage Sorenson Squeeze (souvent livré avec Media Composer en version boite), les Dynamic Media Folders sont l’équivalent des Watch Folders de ce dernier.
Ces dossiers, qui peuvent être créés sur un disque en local ou en réseau, permettent d’automatiser un Transcode/Consolidate/Copie de tous les fichiers que l’on y dépose… sans même que Media Composer soit ouvert.
Ces Dynamic Media Folders sont surtout utiles pour les grosses structures où les assistants vont pouvoir créer des profils d’automatisation pour Transcoder/Consolider/Copier des fichiers sans avoir besoin de monopoliser la machine d’un monteur.

MC7_Capture-Ecran_09

NewBlue Titler Pro

Media Composer bénéficie de l’ajout gratuit de l’outil de titrage Titler Pro 1.0, édité par la société NewBlueFX.

MC7_Capture-Ecran_10

Plus puissant que Title Tool et moins rebutant que Marquee, je préfère laisser la parole aux images pour en montrer les possibilités :



La seule chose à espérer, c’est que ce partenariat tiendra sur la durée, afin de ne pas rendre obsolète nos titrages dans 20 ans !

Symphony est mort… Vive Symphony !

Ce logiciel n’existe plus à part entière, mais devient une option payante intégrée à Media Composer (tout comme le trop méconnu PhraseFind).
Petit rappel concernant les effets Boris Continuum Complete : depuis la version 6 de Media Composer, ils ne sont plus inclus par défaut, comme ils l’étaient avec Symphony… ils reviennent donc pour à un tarif moins élevé qu’avant.
Coût de l’option : 1427 euros ttc (auparavant le logiciel seul coutait la bagatelle de 6000 euros ttc). Merci Avid !

Interplay Sphere

Une version Interplay de Media Composer est proposée à 1427 euros ttc.
Réservée a priori aux grosses chaînes de TV, elle permet de monter basiquement avec les rushes stockés non plus en local mais dans le « cloud »… Très grosse infrastructure pour mettre cela en place.
A noter : Media Composer 7 Interplay Edition supporte Windows et maintenant Mac OS X.

Petits bénéfices du quotidien

Un comportement tant attendu (par moi-même en tout cas !) des outils Select Right et Select Left fait son apparition : un appui sur la touche Alt permettra de sélectionner les plans SANS le Filler. Enfin !

MC7_Capture-Ecran_11

Bien pratique est la petite case Consolidate/Transcode Only Linked AMA sur une séquence.
Cela évite d’avoir à se creuser les méninges – et à perdre du temps – quant à la possibilité de ne Consolider/Transcoder que les clips AMA dans un montage, sans avoir besoin de faire un tri manuel au préalable.

MC7_Capture-Ecran_12

Applaudissons la fin de la limitation à 27 caractères pour nommer un export : cela va simplifier un peu la vie de ne plus voir certains noms tronqués !

MC7_Capture-Ecran_13

Au niveau des OS, Windows 8 Enterprise 64 bits est supporté… mais Mac OS 10.9 qui vient juste de sortir ne l’est pas encore : ne vous jetez pas tout de suite dessus, même s’il est gratuit !

Et le meilleur pour la fin !

Grosse baisse de prix : Media Composer coûte maintenant 987 euros ttc en téléchargement (au lieu de 2500 euros ttc auparavant). Si Final Cut Pro X reste inattaquable sur le prix, cet effort d’Avid ne peut être que salué dans cette volonté de démocratisation…
D’ailleurs, signalons que Media Composer est accessible en version « Academic » (aucun bridage de fonctionnalité par rapport à la version « Standard ») destinée aux étudiants et enseignants en cinéma/audiovisuel pour la modique somme de 285 euros ttc.
Voir les condition ici.

Divers liens utiles

Téléchargement d’une version d’essai de 30 jours pleinement fonctionnelle de Media Composer 7
Pour savoir si votre système, ordinateur, version de QuickTime, etc. est compatible avec les dernières version de Media Composer
Pour télécharger les dernières versions des plugins AMA
Tutoriel pour le nouvel outil NewBlueFX Titler Pro

Par Johan Boulanger, Chef monteur et formateur expert à Video Design Formation.

Pour rappel, Video Design Formation propose un ensemble complet de formations à Avid MediaComposer, en initiations, perfectionnements et spécialisations :

petites annonces

les plus populaires

agenda

Tags

https://video-d.com/mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018