Accueil | Portraits de Stagiaires | Yann Nicolas

Yann Nicolas

Yann Nicolas a suivi un stage After Effects Perfectionnement Pro (10j)

[threecol_two]

En quelques mots, comment définirais-tu ton parcours professionnel ?

Un début de carrière classique: études, stages, embauche en fin de stage… Puis une prise de conscience, une envie d’autre chose qu’un poste fixe mais toujours dans l’image.
Donc je me suis formé sur des outils graphiques pointus, et grâce à un ami j’ai pu faire mes premières armes dans le cinéma.
Comme le métier d’intermittent graphiste / réalisateur nous pousse à aller d’une boite à l’autre, on se fait rapidement une expérience riche.
On croise du monde, on s’adapte en permanence à de nouveaux projets, on fait face à des problématiques différentes…
C’est passionnant, par contre il faut se forcer à prendre des vacances de temps en temps car on peu s’y épuiser sans s’en rendre compte.

 

Pourquoi as-tu voulu suivre ce stage ?

Après quelques années d’utilisation d’After Effects (début sur la version 4.2), je voulais faire un état des lieux de mes connaissances.
Dans nos métiers, on puise beaucoup dans le web. Les tutoriaux et les forums sont là pour échanger des informations, trouver des solutions à nos problèmes.
L’internet est une source d’information importante mais il ne remplace pas l’émulation provoquée par le contact direct.
On rencontre les collègues graphistes lors de projets professionnels, souvent dans des situations où les délais sont courts, on a peu de temps pour avoir un réel échange et approfondir de nouvelles pistes.
On reste braqué sur la machine avec le souci de finir dans les délais. Finalement, les écrans d’ordinateurs peuvent nous isoler physiquement.
Je souhaitais donc prendre quelques jours au sein d’une équipe qui avait en commun l’utilisation intensive d’Efter Effects pour remettre à plat mon savoir faire sur le logiciel au travers d’un échange humain.

 

…pour quels types de projets ou de désir(s) professionnels ?

Actuellement, je produis beaucoup d’habillages télé. Notamment sur la chaîne Turner Classic Movies.
Je fais aussi du générique de documentaires et de films.
Depuis le haut débit, les sociétés de site web commencent à demander du contenu vidéo de qualité et ça devient assez intéressant à fabriquer.
Quel que soit le projet, j’aime produire de belles images et avoir un résultat fluide.

 

Qu’as-tu pensé du stage et du logiciel ?

Le logiciel, j’en pense du bien, mais j’ai aussi conscience de ses limites.
Il va falloir que je suive une autre formation, comme James me l’a conseillé, sur Cinema 4D afin de pousser les murs d’After Effects!
Pour le stage, un ami a suivi une formation Shake chez video design et ne tarissait pas d’éloge. Je le rejoins complètement.
La formule qui est proposée m’a attiré: de petits groupes dont les niveaux sont correctement évalués.
L’ambiance est excellente, on est accueilli avec le sourire, on se sent bien.
Le formateur a répondu à toutes les questions posées, lorsqu’il était face à une inconnue, il revenait le lendemain avec une réponse.
Je dois préciser que nous étions un groupe composé d’acharnés d’After. Le programme prévu par Stéphane a été rapidement assimilé et il a su s’adapter pour mettre le temps qui restait à profit.
Le groupe a beaucoup échangé, nous avions tous des applications diverses du logiciel. C’était très enrichissant de voir les techniques de chacun.
Ce stage a pleinement répondu a mes attentes.

 

Quels projets proches ou lointains as-tu (du point de vue du stage ou plus largement) ?

Sur un aspect professionnel, j’ai envie d’axer mon activité sur le générique.
Le cinéma US a développé un savoir faire impressionnant en la matière. J’espère voir le cinéma français oser plus souvent des génériques à l’identité forte, et surtout j’espère être de la partie.
Sinon, j’ai commencé à monter de petites équipes sur des projets que je ne pouvais pas fabriquer seul. Tout s’est bien passé, j’ai aimé piloter les graphistes, l’état d’esprit global était bon, j’espère avoir l’occasion de rééditer cela régulièrement.
Sur un plan personnel, avec mon épouse et un ami musicien nous avons produit trois vidéos artistiques, dont deux ont été exposées à Lyon pendant les fêtes de la lumière ainsi qu’à Bruxelles.
C’était nouveau pour moi, j’ai suivi le mouvement déclenché par Clémentine. Cette activité prend du temps mais la satisfaction personnelle est forte, autant que les émotions. On a l’impression de se dévoiler face à une foule… c’est intense!
J’ai très envie de trouver du temps pour poursuivre cette activité.

Mini CV

D’origine Montpelliéraine, j’obtiens une maîtrise audiovisuel et multimédia à Paris. (1999)

Après des premiers boulot qui m’amènent à passer 3 mois à New York, dans une boite de web puis 6 mois dans une agence de presse, je comprends que mon envie dans le travail, c’est d’être un mercenaire de l’image. (2000)

Je suis une formation en 3D et je commence à exploiter ce savoir faire dans des pubs, je passe par les couloirs de DURAN DUBOI, et je suis très heureux de mes choix! (2002)

Mais la 3D, ça nécessite beaucoup de temps de calculs, plusieurs machines et je n’ai pas de « render-farm » à domicile, alors j’approfondis mes compétences sur After Effects que j’utilise depuis mes études en audiovisuel pour bricoler.
Un ami me permet d’intégrer l’équipe d’Excalibur, société qui a fourni un quart de siècle d’effet spéciaux.
Là je participe à quelques longs métrages pour faire des génériques, des effets, et de l’étalonnage…
Toute ma base 3D couplée à After Effects prend son sens. (2003 – 2006)

Depuis, je parcours la capitale de sociétés en sociétés pour participer à des projets divers et variés, pour de l’événementiel, du web, de la télévision ou du cinéma.

Avec une associée, pour répondre aux demandes ponctuelles, nous montons une société de production.
Nous avons travaillé pour Force Ouvrière, TCM, Pôle Emploi…

Et l’aventure continue.

[/threecol_two] [threecol_one_last][/threecol_one_last]

PORTRAITS DE STAGIAIRES

Nicolas Barachin

Nicolas Barachin, chef monteur et réalisateur, a suivi un stage de prise de vues HD (3 semaines) et un perfectionnement HD sur Avid (5 jours).

Jean-Marc Sanchez

Jean-Marc Sanchez a suivi un stage Motion initiation

Corinne Schmitt

Corinne Schmitt a suivi une intiation Final Cut Pro

Yann Nicolas

Yann Nicolas a suivi un stage After Effects Perfectionnement Pro (10j)

David Pujol

David Pujol a suivi le stage Color

politique de confidentialité mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018