Accueil | Portraits de Stagiaires | Nicolas Barachin

Nicolas Barachin

Nicolas Barachin, chef monteur et réalisateur, a suivi un stage de prise de vues HD (3 semaines) et un perfectionnement HD sur Avid (5 jours).


Début à 17 ans à la régie
 – on appelle ça aussi « Lapin » en américain « Runner »…
A 19 ans grave accident de voiture sur un tournage.  Un an dans le plâtre…
Ne pouvant plus courir, je me suis tourné vers le montage et là, coup de foudre, c’était ça que j’avais envie de faire!
Stage, assistanat, et chance, je travaille sur le film de jean François Bizot (patron d’Actuel) qui voulait s’essayer au cinéma. (1973-1974). J’ai commencé comme stagiaire, il m’a gardé comme monteur, puis comme assistant lors du retournage à Bali…
Ensuite le tour de France comme les compagnons: Fr3, l’actualité, à Poitiers, Nantes, Lille, Strasbourg…
C’était encore le temps du 16m/m – inversible. Tourné le matin, monté l’aprés midi, diffusé au journal, régional ou national au journal du soir. Bonne école de rapidité.
Et puis 2éme grande rencontre, les Cassenti, lui Réal. elle chef monteuse, moi assistant.
A cette époque l’assistanat pouvait durer 10/15 ans.
J’ai travaillé avec eux sur de très beaux films : Aïnama, mémoire pour Goldman, et surtout le Testament du poète juif assassiné d’après Elie Wiesel.
Et c’est aussi avec Cassenti que j’ai monté mon premier film comme chef. 1983 en 16 m/m- Lettre à Michel Pétruccianni, un trés beau film musical, primé au festival de Lodz en Pologne, oui mon cher!
Entre temps la video était arrivée. U-matic dans les années 70, BVU ensuite, donc formation professionnelle…
Ensuite une autre rencontre déterminante avec Jean Louis Bertuccelli, pour qui j’ai eu l’honneur de monter le dernier film où a joué Juliette Massina... (« Aujourd’hui, peut-être ».)
Ensuite beaucoup de téle-films grâce à lui, à François Luciani (des Polars, 3 films sur la Guerre d’Algerie, le Proces de Bobigny, Les Camarades – 3 films sur les communistes d’aprés guerre – de 40, et maintenant Williams Crépin réalisateur lui aussi de grand talent.
Et entre temps on était passé au montage virtuel, une délivrance pour notre métier. Formation de nouveau. Et même travail comme formateur. (Début des années 90)
Dans le même  temps j’ai aussi eu la joie de monter des documentaires très haut de gamme: La Poste de Daniel Ropars, dont j’ai monté plusieurs films, les Kagneux de Caroline Swissen. Le pont de Bamako de Moussa Sidibe. Quelques films animaliers.
J’ai aussi monté pas mal de « Pubs », mais ce n’est pas mes meilleurs souvenirs, disons qu’à part l’aspect financier – et c’est important – ça n’a aucun intérêt. Sauf peut-être celui de dire beaucoup de chose en 30 secondes, c’est déja pas mal.
Début années 2000 j’ai aussi monté pour Idrissa Ouédraogo (La colère des Dieux), des documentaires/fictions pour Fanta Nacro.
Et puis avec la mise à terre du service public, fin des commandes pour mes amis réalisateurs, je n’allais pas attendre sans rien faire, j’ai donc décidé de faire quelques films documentaires sur des sujets qui me tenaient à coeur.
Malheureusement,ce qui m’intéresse, n’intéresse pas les  diffuseurs.
Donc pour les faire une seule solution, tourner moi-même. Je me suis acheté une petite caméra Hdv, amateur et j’ai eu la chance de venir me former chez Vidéo Design au cours d’un stage de 3 semaines sur les caméras numérique. Et là au lieu de me faire jeter avec ma caméra de merde, j’ai été très bien accueilli et le formateur m’a expliqué comment tirer le meilleur parti de cette caméra.
C’était il y a un an, et depuis, je suis parti tourner aux Etats Unis, et je suis en train de faire un 2ème film.
J’ai voulu faire ce stage pour être autonome avec des moyens « low cost » optimisé et j’ai trouvé chez Vidéo Design les réponses à mes questions, des applications pratiques, et grâce au matériel mis à notre disposition, j’ai appris les rudiments d’Eclairage, et de prise de Son qui m’ont permis de réaliser mes objectifs. Je pense même avoir défini un style particulier.


Nicolas Barachin : 06 89 84 95 90 ou mail

PORTRAITS DE STAGIAIRES

Sophie Reiter

Sophie Reiter a suivi Final Cut Pro montage et cinéma (4 semaines)

Christian Leblé

Christian Leblé a suivi le stage Techniques et pratique de prises de vues HD initiation longue

Sabine Simtob

Sabine Simtob a suivi un stage After Effects Complet (15j) et un perfectionnement Avid aux Effets (5j)

Henri Foucault

Henri Foucault a suivi les stages Final Cut, After Effects, DVD Studio Pro

Marine Deleu

Marine Deleu a suivi un stage Globale Final Cut Pro (Final + After Effects, 20 jours)

politique de confidentialité mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018