Accueil | Portraits de Stagiaires | Mireille Abramovici

Mireille Abramovici

Mireille Abramovici a suivi un stage d’infographie numérique

Mireille Abramovici, quel est votre parcours professsionnel de monteuse ?

On peut dire qu’il est complètement satisfaisant, tant au point de vue des gens rencontrés, des sujets découverts, des genres multiples abordés, que de la multitude des techniques pratiquées.
Les gens, ce sont des personnes qui sont du type du genre humain banal : calmes, fous, introvertis, histériques, drôles, savants, sensitifs, et parfois un peu insupportables.
Les sujets, cela va du rien, de l’histoire, de la science, du social, du politique, du rêve, …
Les genres, c’est la fiction, le documentaire, le film d’archives, du film expérimental, encore à voir, je suis prête …
Les techniques pratiquées, c’est mathusalem : le vidéo 8, le Vhs, le film 16, 35 mm, la vidéo sur tous formats : u-matic, beta, beta sp, beta numérique, et maintenant le virtuel. Evidemment sur tous types de machines : moritone, atlas, intercine, régies, et maintenant logiciels : avid, fcp, et …
Les seules difficultés sont survenues avec les producteurs, les diffuseurs, Hélas, tant sur les conditions de travail que sur la « censure » organisée. Mais j’ai connu de belles bagarres collectives et personnelles…
Je suis donc une monteuse heureuse !
Mon seul regret professionnel, c’est que du groupe de travail au montage qui comportait au moins trois personnes est complètement éclaté. On se retrouve un peu seuls.
Et comment vont se former les jeunes ?

Pourquoi avoir voulu faire une formation, et celle-ci ?

J’ai voulu faire ce stage car je travaille souvent sur des documentaires qui mêlent le live, les photos, les dessins, et les archives. Avec la multitude des formats d’impression, il faut assurer. J’en avais assez de « demander » et de me débrouiller tant bien que mal. D’autre part, je travaille depuis plus de 10 ans sur Avid. Et, de plus en plus de films se font avec des budgets difficiles (et ce ne sont pas les moins intéressants !), et le couple FCP/AfterEffects est plus abordable.

Mireille, qu’avez-vous pensé de ta formation ?

Ce stage fut pour moi complètement positif : j’ai pu récupérer tout ce que je pratique couramment, et même glaner des ouvertures de fabrications personnelles qui vont rendre mon travail plus agréable. Vu la solitude dans laquelle nous travaillons, je veux dire vu les fonctions qui étaient avant plus diversifiées, avec photoshop, j’ai gagné une autonomie plus importante, et un accès direct avec une création différente.
Le logiciel, dont je ne voulais pas entendre parler il y a quelques mois m’a complètement convaincue. Mais je vais regretter quand même l’étalonneur, le truquiste, le mixeur, le synthétiseur,…

Quels sont vos projets à venir ?

Mes projets sont multiples: j’envisage de faire un stage pour fabriquer un DVD, je vais monter dans un mois un film documentaire sur Senghor, mi archives, photos et entretiens. En Juin je vais monter un long métrage documentaire sur une expérience de sourds muets, et je pense que le côté didactique va passer par photoshop… Puis un projet plus lointain à base d’archives complètement. Peut-être un projet de réalisation, si j’ai encore un peu de chance avec les producteurs…
Tu as compris, je n’aime pas trop les vacances !

BIO

née le 29 avril 1944.
chef monteuse (métier principal)

DOCUMENTAIRES
1987 PECHE EN MAURITANIE (B.Surrugue)
….
1982 Indes (R. Depardon)
……..

LONGS METRAGES FICTION
1970 La femme bourreau (JD Bonan)
1972 Chaud, chaud, chaud (CINELUTTE)
1985 Nituduru (U.Uksset)

SERIES TV
…..
1987 America (LA 5)

1990 Lune de miel (LA 5)

REPORTAGES 1985-2005
Les enfants du Rock (A2)
……
Palestine (Simone Bitton)
…….
La Mal Bouffe – J.Bové (Les films du village, FR3)
…..
L’attentat (S.Bitton, LA 2)
…..
La saga Servan-Schreiber (La 7)
MODE 2 (Arte)
…..
Speedy Graphito (Arte)
Assises 3 (FR3)

REALISATION
….
2002 Dor de Tine – 60min (Films d’ici, ARTE)

RECOMPENSES
Sept d’or (2)
FIPA
Festival du réel
LUSSAS

PORTRAITS DE STAGIAIRES

Louis bastin

Louis bastin a suivi un stage Final Cut Pro

Christel Walle

Christel Walle a suivi le stage After Effects initiation longue

François Possémé

François Possémé a suivi le stage Postproduction Vidéo Numérique (7 semaines)

Jean Coudsi

Jean Coudsi a suivi un stage Color

Laurent Bourdoiseau

Laurent Bourdoiseau a suivi un stage MAYA

mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2016