Accueil | Portraits de Stagiaires | Jean-François Robert-Coutart

Jean-François Robert-Coutart

Jean-François Robert-Coutart a suivi un stage Color

En quelques mots comment définiriez-vous votre parcours professionnel ?

Tout petit déjà avec une caméra Super 8, je réalisais des films d’animation pendant les vacances.
Diplômé de l’ESEC en 1982, section réalisation, je continue comme assistant à l’image et en réalisation pour le cinéma et la télévision. J’ai toujours eu un faible pour le travail à la caméra, aux questions posées par l’image, la lumière, le cadrage.
Après quelques années, j’opte pour le travail en entreprise dans le film de commande. Même approche, métier différent. Relation au commanditaire, objectifs de communication. Il faut comprendre, proposer, mettre en images, sublimer parfois…

Pourquoi avoir voulu faire ce stage ?

Pour quels types de projets ou de désirs professionnels ?
Color, apparu spontanément dans Studio 2, est une surprise plutôt heureuse. Les premiers échos d’utilisateurs arrivent : ils sont positifs. Outre quelques buggs de petit jeune, Color se révèle prometteur, digne de confiance. Je suis tout de suite intéressé. On va pouvoir – on peut – étalonner un film sur une petite machine, sans sortir de chez soi. Un nouveau champ d’investigation s’ouvre aux petites structures qui étaient privées de cette possibilité jusque-là. Corriger, interprêter, donner une autre lecture aux images, créer un univers, un style visuel, est très enthousiasmant. On retrouve le plaisir de l’image, de ses images. La formation s’impose, comme souvent, pour partir sur de bons rails, dans la bonne direction.

Qu’avez-vous pensé du stage ?  du logiciel ?

J’avais déjà suivi un stage Motion, un an auparavant et j’avais goûté l’approche. Tout à fait ce que je recherchais.
Professionnalisme mais sans ostentation, organisation, niveau (largement trop pour mes capacités), accueil quasi légendaire… et le travail en petit groupe dans lequel chacun s’enrichit des apports des autres, par les questions et les applications que l’on aurait pas envisagées soi-même.
Pour Color (par rapport à Motion), la connaissance du logiciel paraît plus simple, mais la demande de conseil artistique est plus forte, tant dans la méthode de travail que dans l’analyse du rendu final. « Ce que je fais, est-ce correct du point de vue technique mais aussi artistique ? est la question permanente du travail sur Color. Question à laquelle la formation doit répondre, me semble-t-il.

Quels projets proches ou lointains avez-vous ? du point de vue du stage ou plus largement) ?

Toujours le même depuis les films en Super 8.
S’améliorer pour améliorer ses films.
Les logiciels permettent et les conditions économiques obligent à la polyvalence.
Tout faire ou presque : oui, mais avec un bon niveau, régulièrement entretenu et enrichi.
L’objectif est vraiment ambitieux et la formation est une manière d’y arriver.
De tendre vers…

PORTRAITS DE STAGIAIRES

Olivier Debert

Olivier Debert a suivi le stage Compositing : After Effects, Combustion, Shake.

Karine Dogliani

Karine Dogliani a suivi notre formation de prise de vues en caméras HD.

Julie Cazenave

Julie Cazenave a suivi la formation en WebDocumentaire initiation complète.

Nicolas Barachin

Nicolas Barachin, chef monteur et réalisateur, a suivi un stage de prise de vues HD (3 semaines) et un perfectionnement HD sur Avid (5 jours).

Jérôme Gensollen

Jerôme Gensollen a suivi les stages Final Cut Pro Certification (5j) et Color (5j)

https://video-d.com/mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018