Accueil | Portraits de Stagiaires | Claudio Descalzi

Claudio Descalzi

Claudio Descalzi a suivi le stage After Effects Production (4 semaines)

Qu’as-tu pensé de ce stage After Effects ?

Fondamentalement, une Weltanschauung. Sérieux. J’ai perçu After Effects comme un système global de pensée du monde de l’image numérique. Une « vision », nouvelle pour moi, de l’image elle-même, du montage, de l’animation, de l’étalonnage, etc. A.E. offrant une telle richesse de paramètres sur lesquels intervenir, et imposant une telle logique dans la façon de travailler, et de penser son travail, qu’au final, c’est vraiment un univers à lui tout seul. Univers exportable d’ailleurs : on peut penser des tas de trucs via le prisme A.E. (Maintenant, quand j’entends quelqu’un parler, je peux chercher le point d’ancrage de son raisonnement; quel calque par approche altère sa pensée, etc. Bon d’accord, je déconne, mais pas complètement.)
Quoi d’autre? Well. j’espère pouvoir m’exercer dessus pour ne pas perdre trop vite le bénéfice du stage, mais, quoi qu’il en soit, quand j’aurais à refabriquer des images, je crois très sincèrement que la perception que j’aurais de celles-ci sera très « After Effects. » Et, évidemment, si je me retrouve sur une production, un projet en numérique, et pas en argentique, je suis assez sûr que je serais désormais incapable de me passer d’une étape A.E., pour la finalisation, le lissage, voire même la radicalisation de l’identité visuelle dudit projet.
That’s all folks!

BIO

Après des études de sciences politiques à Sciences-Po Grenoble (DEA ; première année de Doctorat, allocataire de recherche au CNRS), il intègre la FEMIS en section scénario dont il sera diplômé en 1996.
Il écrit et collabore à plusieurs court-métrages réalisés par des étudiants de la FEMIS, avant d’intervenir dans l’écriture de long-métrages pour Frédéric Robbes Productions, Florfilms ou Mille et une productions.
Intervenant réalisateur à la Maison du Geste et de l’Image depuis 1996 et professeur d’art dramatique à l’Ecole Claude Mathieu de 1994 à 2002, il est en parallèle l’auteur de divers projets de fictions télé (mini-séries, access prime time, unitaires, fictions pédagogiques, série d’animation, etc.) pour Dune ( entre autres, dialogues de Maigret, script doctoring sur la saison 2 de Groupe Flag, etc.), Studio International, Cinétévé, Elzévir Productions, Scarlett Productions, Flachfilm, Les Films de l’Arlequin, S.i.i.s, etc.
Auteur du « PACTE », fiction radiophonique de 58 minutes pour France Culture, il exerce également la fonction de dramaturge de théâtre sur Hedda Gabler (production Chant V, Comédie de Picardie) en 1999.
« GHOST IN THE MACHINE » (2000) est son premier court-métrage. Il finalise actuellement l’écriture de « Ghost Domain», son premier long-métrage de fiction, et s’apprête à réaliser un deuxième court-métrage, « Temps mort ».
Enfin, il est le scénariste pressenti du futur long-métrage de Kiyoshi Kurosawa (Mille&Une productions/Zootrope Films), et du premier long-métrage de Wilhelm Bérard.

PORTRAITS DE STAGIAIRES

Gaëtan Chabanol

Gaëtan Chabanol a suivi le stage Final Cut Pro X.

Antoine Jesel

Antoine Jesel a suivi le stage Final Cut Pro Global

Matthieu Araud

Mathieu Araud a suivi un stage After Effects

Lionel Gratacap

Lionel Gratacap a suivi un stage ProTools (15 jours)

Eric Plamondon

Eric Plamondon a suivi le stage de techniques de prise de vues HD

politique de confidentialité mentions légales © VIDEODESIGN FORMATION 2018