Actualités | Nanda Fernandez et Simon Duflo animent la formation Tourner et postproduire pour le Web : Smartphones, réseaux sociaux, Premiere Pro. « C’est une petite révolution »

Nanda Fernandez et Simon Duflo animent la formation Tourner et postproduire pour le Web : Smartphones, réseaux sociaux, Premiere Pro. « C’est une petite révolution »

Ce stage de formation d’une durée de 2 semaines est une initiation au tournage en Smartphones (iPhones 13 Pro, Android,…), avec postproduction sous Premiere Pro et Adobe Rush, pour le web et les réseaux sociaux.  

La première semaine les stagiaires apprendront avec Nanda Fernandez à filmer avec un smartphone, l’accessoiriser, contrôler l’exposition avec Filmic Pro, produire des histoires adaptées aux diffusions, postproduire rapidement…
La seconde semaine, avec Simon Duflo, les stagiaires apprendront Adobe Premiere Pro, tourneront en studio, concevront et fabriqueront des versions adaptées aux chaînes vidéo web et aux différents réseaux sociaux.

En quelques mots, quelles sont vos activités ?


NANDA : Je suis formateur à Video Design depuis plusieurs années. J’interviens également dans d’autres écoles telles que l’École Nationale Supérieure de photographie de Arles ou encore L’École de l’image Gobelins.

En ce moment je fais surtout de la réalisation et de la prise de vue sur plusieurs projets. Je suis spécialisé dans la prise de vue culinaire et j’ai pu réaliser plusieurs projets, films et documentaires en mon nom et pour d’autres productions, nationales et internationales.
Par ailleurs je réalise des films en réalité virtuelle pour divers clients et je m’intéresse beaucoup à la prise de vue avec du matériel ultra léger tels que les smartphones avec ses accessoires toujours plus nombreux car la discipline a pris un envol important depuis l’Iphone 11.

Nanda Fernandez en formation à Video Design.

SIMON : Je travaille principalement comme formateur. À Video Design j’interviens sur ce stage en deuxième semaine avec un focus sur la réalisation de vidéos conçues pour les réseaux sociaux, le tournage en studio et le montage avec Premiere Pro; mais je forme aussi sur la vidéo 360 VR et la création de site web avec WordPress.

J’effectue aussi des prestations dans ces domaines.

Par ailleurs, je suis très investi dans le Panorama du cinéma colombien, festival annuel de films à Paris, en particulier la sélection VR XR (œuvres immersives) dont je suis le programmateur/curateur. Prochaine édition en octobre ! https://panoramaducinemacolombien.com 

Simon Duflo en formation VR à Video Design

Qu’apprend-t-on dans votre formation ?

NANDA : Pendant la première semaine de formation, nous voyons principalement les bases de la prise de vue et du montage.

A l’aide d’un logiciel tel que filmic pro, l’iPhone devient une vrai caméra avec quelques contraintes cependant. Mais on retrouve tous les outils et les menus que l’on peut trouver sur une caméra professionnelle. On passe donc en revue toutes les fonctions pour comprendre les principes de la prise de vue, de l’exposition au cadrage, en passant par la fréquence et la résolution de l’image. Désormais on peut filmer en 4K avec un codec prores 10 bit, ce qui est étonnant à l’aide d’un simple smartphone.

On analyse également différents exemples et  sites pour la veille technologique, matériel, musiques libres de droit. On fait une liste du matériel nécessaire, puis on alterne entre théorie et exercices d’application.

Pour finir sur un petit film personnel monté sur Adobe Rush dont on voit le fonctionnement pendant la semaine également.

SIMON : Dans la seconde semaine de formation, on écrit et on tourne (au smartphone avec Filmic Pro) des vidéos conçues pour les réseaux sociaux. Durées, formats, narrations, styles.

On tourne notamment en studio en lumière artificielle, et les stagiaires apprennent à monter avec Premiere Pro CC, le logiciel professionnel de montage vidéo d’Adobe.

On publie ces formats courts sur les réseaux depuis ordinateur et mobile.

Outre cette dimension pratique et technique, on discute des dimensions éditoriale, narrative et formelle de ces nouveaux formats vidéo. Etude de cas de médias en ligne…

Frédéric Denhez et Elise Dutartre dans le studio de prise de vues.

A qui s’adresse cette formation ?

NANDA : Cette formation s’adresse aussi bien à des débutants qu’a des personnes pratiquant la prise de vue et le montage. On retrouve en formation des réalisateurs, graphistes, chargés de communication, chargés de marketing, des journalistes, des JRI voulant passer à du matériel plus léger et en règle générale toute personne voulant apprendre ou se perfectionner avec ces nouveaux outils très faciles d’accès.

SIMON : oui, la formation intéresse beaucoup de profils, à l’heure où la communication vidéo sur les réseaux sociaux est prépondérante. Bien sûr elle s’adresse d’abord aux réalisateurs et réalisatrices de profession, mais plus largement à toute personne amenée à gérer la communication vidéo d’une entreprise ou d’une ONG. Chargé.e de comm, journaliste, photographe, graphiste, monteur/monteuse, et même des profils qui ne viennent pas de l’audiovisuel… qui souhaitent maîtriser le tournage au smartphone et produire des formats vidéo pour les social media. 

Pour ce type de production, les smartphones actuels sont devenus les caméras les plus indiquées. Et on ne compte pas les gens munis d’un smartphone haut de gamme… C’est une petite révolution.

Quel matériel voit-on ?

NANDA : On y voit les iPhone dernière génération bien sûr, avec lesquels on filmera à l’aide du logiciel Filmic Pro qui est devenu un des leaders sur le marché. Mais on verra également l’utilisation de petits accessoires tels que des filtres, des stabilisateurs ou des petites lumières d’appoint avec lesquels on réalisera des petits films au rendu pro.

SIMON : En studio on utilise des lumières abordables financièrement et simples d’utilisation comme les Neewer 660 ainsi que des accessoires comme des diffuseurs, Chimeras, drapeaux… Le montage s’effectue avec Premiere Pro CC, le logiciel professionnel de montage vidéo d’Adobe.

Quelle autonomie atteint-on ?

NANDA : L’objet de cette formation est d’être capable au terme de celle ci, de pouvoir filmer, monter et diffuser correctement et dans les règles, un petit reportage de une à trois minutes, qui aura été écrit, réalisé, sonorisé, monté et diffusé par le stagiaire de manière autonome.

SIMON : Le but est d’être le plus autonome possible d’un point de vue technique à l’issue de la formation. Sur tout le workflow : de la conception à la publication web, en passant par le tournage au smartphone et le montage. Certains stagiaires travaillent en équipe dans leurs entreprises et ne feront pas tout, d’autres sont des indépendants qui viennent avec cet objectif d’autonomie complète, c’est ce qu’ils/elles viennent apprendre !

Elise Dutartre en formation, à Paris en 2022.

En savoir plus sur la formation Tourner et postproduire pour le Web, Smartphones, réseaux sociaux, Premiere Pro :

  • Maîtriser les bases techniques de la prise de vues vidéo orientée smartphone
  • Maîtriser les bases narratives et filmiques de la prise de vues vidéo orientée smartphone
  • Gérer l’application Filmic Pro pour contrôler professionnellement l’image et le son du smartphone
  • Constituer un kit de tournage pour des prise de vues de qualité professionnelle
  • Monter son film sur Adobe Rush
  • Monter son film sur Premiere Pro
  • Etalonner et finaliser son film sur Premiere Pro
  • Fabriquer des versions pour web, réseaux sociaux
  • Diffuser son film sur le web et les réseaux sociaux
  • Eclairer un personnage en studio avec 3 sources de lumière
  • Tourner un micro reportage ou projet vidéo personnel avec exports multiples

les plus populaires

Mots-clés